Quelles initiatives pour un port durable ?


Au cours du salon Top Transport Nord, organisé à Rouen les 25 et 26 janvier derniers, s'est tenue une conférence sur le thème du "port durable". Autour d'Alan Fustec, directeur "Développement durable" du pôle de compétitivité Novalog, étaient réunis Régis Soenen, directeur de l'Aménagement territorial et de l'Environnement au Grand Port maritime de Rouen, Jérôme Chauvet, directeur du Développement de PNA, et Laurent Nativelle, chef de projet animation plate-formes portuaires de Voies navigables de France.


© J. C. C.
© J. C. C.
Les ports et voies navigables sont devenus très attentifs à leur environnement et font la promotion de solutions économes en énergies et réduisant l'empreinte CO2. Jérôme Chauvet pour Ports normands associés (PNA qui réunit les deux ports de Caen et de Cherbourg) illustre cette démarche. Pour réduire les émissions de CO2, est projetée la mise en place d'une navette porte-conteneurs entre Le Havre et Caen. "La consommation conteneurs est environ de 50.000 EVP par an pour l'agglomération caennaise et de 80.000 EVP par an pour la région", explique-t-il. Via cet outil, est visé un objectif de soustraire de 20 à 30.000 camions par an des routes, soit 3,5 millions de kilomètres économisés et environ 2.000 tonnes de CO2. Autre piste, le développement des énergies marines renouvelables (à Cherbourg) : l'aménagement de champs éoliens en mer nécessitera la réalisation de pièces et d'assemblages sur place avant transfert.

Développer l'intermodalité

À Rouen, l'une des actions majeures développées par le Grand Port maritime porte sur l'intermodalité. Comme l'explique Régis Soenen, "nous assistons à une montée en puissance impressionnante du fluvial". Les acteurs se positionnent sur ce secteur et anticipent la réalisation du canal Seine-Nord Europe. Il a souligné également la baisse du trafic de fret ferroviaire, en notant toutefois que l'actuel débat autour de la Ligne Nouvelle Paris-Normandie (LNPN) était arrivé au bon moment, ramenant sur le devant de la scène la question du fret ferroviaire.

"Les mariniers souhaitent pouvoir assurer le retraitement des déchets"



Sur la voie fluviale, la préoccupation environnementale existe aussi. Ainsi, les mariniers souhaitent pouvoir assurer le retraitement des déchets. Laurent Nativelle explique qu'une démarche a été lancée pour organiser le tri sélectif pour cette profession. Au-delà, et pour les nouvelles plate-formes, il est envisagé d'intégrer ces activités au stade de la construction de celles-ci, avec l'aide des concessionnaires. Les eaux issues du lavage des cales pourraient ainsi être récupérées dans des endroits adaptés.

Jean-Claude Cornier

Mardi 31 Janvier 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse