Quinze États du pavillon salués pour leurs qualités


Dans sa nouvelle édition consacrée aux performances des États du pavillon, l’International Chamber of Shipping attribue la meilleure note à quinze pavillons. Pour l’ICS, ce document d’information démontre l’amélioration de la qualité des pavillons dits de complaisance et, à travers eux, de la flotte marchande mondiale.


© Haropa port de Rouen
© Haropa port de Rouen
Sur 117 États du pavillon analysés, quinze répondent à la totalité des dix-huit critères de qualité retenus par l’ICS. Actualisé chaque année, ce tableau des performances des États du pavillon démontre que l’image négative associée aux pavillons dits "de complaisance" est de moins en moins justifiée. Ce constat dressé par l’organisation internationale qui regroupe les associations nationales d’armateurs, dont Armateurs de France, s’appuie sur les résultats obtenus par les Bermudes, les îles Caïman, le Liberia ou encore les îles Marshall. Sur la base des travaux de l’ICS, ces quatre pavillons affichent un "sans faute" sur les dix-huit critères analysés au même titre que la Belgique, le Danemark, la Grèce, Singapour ou les Pays-Bas, la Corée du Sud, Hong Kong et le Japon. De son côté, la France obtient la note de dix-sept sur dix-huit comme les Bahamas. Soulignant que les huit principaux pavillons dits de complaisance "rassemblent les deux tiers de la flotte mondiale", l’ICS déduit à l’appui de sa dernière étude que la flotte mondiale "montre des niveaux impressionnants de performance".
 
Bases de calcul


Autour de six catégories, les critères de qualité retenus par l’ICS reposent sur des informations publiques. Cette base de données collecte tout d’abord les contrôles par les États du port à partir de trois accords internationaux : Paris Mou, Tokyo Mou et l’USCG Qualship 21 qui concerne uniquement les États-Unis et où le pavillon français n’a pas obtenu cette année son sésame. Une deuxième catégorie concerne la ratification de sept conventions maritimes internationales principales.

"Le pavillon français obtient la note de 17 sur 18"


Parmi elles, on trouve la réglementation sur la sécurité des navires Solas, sur la protection de l’environnement Marpol, ou sur la formation et les conditions de travail des personnels navigants STCW et MLC. Fondé sur le recours d’audits réalisés par des sociétés de classification reconnues pour la qualité et l’indépendance de leur travail, le respect de la recommandation A.739 de l’OMI est un autre critère tout comme l’âge moyen de la flotte. Bien que l’âge moyen bas soit considéré comme un indicateur positif, l’ICS rappelle "que l’état d’un navire est surtout déterminé par son niveau d’entretien et de maintenance". Les deux dernières catégories reprennent les États qui répondent favorablement aux recommandations de reporting à l’OMI et à l’OIT (Organisation internationale du travail), et qui participent aux trois principaux comités de l’OMI : sécurité, environnement et juridique.

Érick Demangeon

Lundi 29 Février 2016



Lu 477 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:01 Marseille-Lyon : un avenir en commun


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse