RFF et SNCF à l'unisson sur la réforme ferroviaire



RFF et SNCF à l'unisson sur la réforme ferroviaire
Réseau ferré de France (RFF) et la SNCF feront des propositions communes pour la réforme ferroviaire, compatibles avec les garanties d'impartialité des gestionnaires des voies exigées par Bruxelles, selon le nouveau patron du gestionnaire d'infrastructures Jacques Rapoport. "Il n'y a aucun doute sur le fait que, d'ici fin février, nous ferons Guillaume Pepy et moi-même des propositions conjointes", a-t-il affirmé. La SNCF a confirmé, sans plus de détails, ses propos.
"Les débats de principe sont clos et (...) la coopération opérationnelle est en marche (...) Il est un moment où l'efficacité du système doit finir par l'emporter", a fait valoir le nouveau patron de RFF, nommé à la tête du réseau le 19 décembre. Si la nécessité de réformer le système ferroviaire fait consensus au sein RFF et de la SNCF, les deux entreprises publiques se sont longtemps opposées sur les façons d'y parvenir et notamment sur le maintien ou non d'une séparation stricte entre les fonctions de transporteur et de gestionnaire de l'infrastructure.
Guillaume Pepy et Jacques Rapoport ont été chargés par le gouvernement de travailler à une réforme du système ferroviaire dont l'objectif est de le sortir de son endettement chronique, de le préparer à l'ouverture à la concurrence et de mettre en œuvre un cadre social commun à tous les salariés du rail. Une mission de concertation entre tous les acteurs du secteur a été confiée à l'ancien ministre des Affaires sociales, Jean-Louis Bianco, qui permettra de préparer le projet de loi sur la réforme, attendu pour la fin du premier semestre.
RFF et SNCF doivent proposer un projet de gestionnaire d'infrastructure unifié (GIU) regroupant RFF, la Direction de la circulation ferroviaire (DCF) et la branche SNCF Infra, chargée de la maintenance du réseau. Ils doivent aussi réfléchir "aux liens fonctionnels à mettre en place entre le GIU et la SNCF", selon les termes de la lettre de mission adressée par le ministre des Transports à Jacques Rapoport. Si les détails du nouveau dispositif restent à définir, son architecture semble avoir pris forme, conformément aux orientations du gouvernement.
Le futur GIU, qui comptera 50.000 salariés dont 35.000 agents venus de SNCF Infra, sera rattaché à la SNCF au sein d'un pôle public unifié dont la présidence, non exécutive, pourrait au final revenir au patron de la compagnie ferroviaire. Gares et Connexions, la branche de la SNCF en charge de l'exploitation des gares devrait rejoindre l'ensemble.

Franck Iovène

Vendredi 1 Février 2013




Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse