RFF : un contournement ferroviaire très attendu


Plus de 1.000 chantiers de modernisation de voies vont être réalisés pendant quatre ans pour stopper le vieillissement du réseau ferré français. Dans les régions Rhône-Alpes et Auvergne, RFF devrait investir 310 millions d’euros en 2011.


© PHOTO LAB SERVICES
© PHOTO LAB SERVICES
Parmi les principaux dossiers ferroviaires concernant les régions Rhône-Alpes et Auvergne, on peut citer la mise en service fin décembre de la voie K de la gare de Lyon-la-Part-Dieu rendue nécessaire pour accueillir de nouveaux trains de la LGV Rhin-Rhône et pour dégager de la place pour les trajets en augmentation sur Lyon-Saint-Étienne. Sont également attendus les travaux de renouvellement des rails et du ballast sur la deuxième voie de la ligne Bourg-en-Bresse-Ambérieu, l’électrification du tronçon entre Valence et Moirans prévue pour 2013, des travaux lourds sur 20 km entre Saint-André-le-Gaz et Moirans, l’avancement du dossier du Ceva, projet de desserte urbaine et périurbaine du bassin franco-valdo-genevois dont le cœur se situe entre Annemasse et Genève et dont il faut boucler le financement d’ici fin 2011 (132 millions d'euros côté français et 650 millions d'euros côté suisse) ou encore le projet de LGV Paris-Orléans-Clermont-Ferrand-Lyon (Pocl) qui est entré en phase de débat public…

«En 2011, on aura renouvelé 100 km de voies»



Le réseau ferré auvergnat bénéficie aussi de lourdes interventions de modernisation programmées dans le cadre du Plan Rail Auvergne et du Plan national de rénovation du réseau. Ils concernent les lignes Volvic-Clermont-Issoire-Arvant-Langogne, des travaux de sécurisation de tunnels et de viaducs comme Garabit pour le renforcement des chevêtres des sept piles de l’ouvrage historique, le renouvellement des aiguillages, des suppressions de deux passages à niveau…

Saturation en 2020

«En 2011, on aura renouvelé 100 km de voies», observe Bruno Flourens, directeur de RFF Rhône-Alpes-Auvergne. Pour lui, «il faut impérativement avancer sur le nœud ferroviaire lyonnais pour améliorer les entrées et sorties des trains. C’est là l’enjeu des années à venir», estime-t-il. À l’horizon 2020, la saturation guette cette partie du territoire qui voit passer 1.500 trains par jour. Raccordé à terme à la branche Sud de la LGV Rhin-Rhône, à la future liaison Lyon-Turin, à la plate-forme multimodale de l’aéroport de Lyon, le CFAL contribuerait à soutenir le développement des échanges Nord-Sud et Est-Ouest. Entré dans une phase d’enquête publique avec avis du conseil d’État en 2012, d’aucuns espèrent voir ce contournement opérationnel en 2019 ou 2020.
À propos des péages, motifs de heurts entre RFF et SNCF, M. Flourens fait remarquer qu’en 2010, le péage fret pour toute la France a représenté 318 millions. Le nombre de trains progresse peu et le comptage RFF se fait par train et quels que soient sa longueur et sa capacité. L’augmentation du péage du fret n’est pas, selon M. Flourens, un élément essentiel qui conditionne l’activité. «Il est plus important pour moi que l’on puisse offrir au fret des sillons de bonne qualité», conclut-il avant de faire remarquer «qu’aujourd’hui, le péage d’un TGV Paris-Genève est moins élevé que lorsqu’il passait par Ambérieu alors qu’il a gagné trente minutes».

Annick Béroud

Lundi 21 Novembre 2011





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 13 Décembre 2011 - 14:05 Le Pil’es poursuit ses actions pour la logistique


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse