Rassemblement de camions à Nouméa


Plus d’une centaine de camions de 30 tonnes venus de tout le territoire se sont positionnés face à l’immeuble du gouvernement calédonien à Nouméa, dans l’attente de sa décision concernant l’exportation de minerai de nickel vers la Chine.


Les routiers demandent l’ouverture d’un nouveau canal d’exportation vers la Chine © Koniambo
Les routiers demandent l’ouverture d’un nouveau canal d’exportation vers la Chine © Koniambo
Des camions se sont rassemblés mercredi 5 août à Nouméa en faveur de l’exportation de nickel vers la Chine. Les routiers, qui transportent le minerai de la mine jusqu’aux quais de chargement, demandent l’ouverture d’un nouveau canal d’exportation vers la Chine, seul moyen selon eux de maintenir leur activité en cette période de crise. Le Comité du Commerce extérieur minier, qui s’est réuni la semaine dernière, a émis un avis défavorable, préférant privilégier les clients historiques. La Nouvelle-Calédonie exporte traditionnellement son minerai vers le Japon, l’Australie et, depuis 2008, vers la Corée du Sud.

"La mobilisation ne fait que commencer"

"L’exportation des latérites vers la Chine éclaircirait l’avenir des rouleurs (transporteurs) qui ont beaucoup investi et se trouvent aujourd’hui confrontés à d’importantes difficultés en raison de la baisse des tonnages manipulés", a déclaré Max Foucher, le vice-président de ContraKmine, le syndicat des contracteurs miniers de Nouvelle-Calédonie. "La mobilisation ne fait que commencer. Nous resterons jusqu’à ce qu’on ait une garantie d’avenir", a affirmé un rouleur. Payés au voyage quel que soit le minerai qu’ils transportent, les rouleurs craignent de subir les conséquences d’une baisse des volumes d’exportation.
ContraKmine a déposé auprès du gouvernement un cahier de revendications en sept points. Outre la diversification des exportations, il demande la nomination d’un membre du gouvernement chargé du secteur de la mine et l’association des mineurs et des sous-traitants à l’élaboration de la stratégie minière du pays. "Si les mineurs souhaitent sécuriser leurs exportations et garantir l’activité de leurs sous-traitants, ils peuvent le faire en renouvelant, comme depuis 28 ans, leur contrat avec la société QNI (l'australien Queensland Nickel), les exportations vers la Chine étant plus aléatoires", a pour sa part déclaré le gouvernement.
Le FLNKS (indépendantiste)et Calédonie Ensemble (centre droit, proche de l’UDI), auquel appartient le président du gouvernement, Philippe Germain, estiment que l’approvisionnement en minerai du marché chinois, auquel ils attribuent la responsabilité de la faiblesse des cours du nickel, serait une erreur stratégique.

AFP

Mercredi 5 Août 2015



Lu 109 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse