Rebond de la messagerie française au premier semestre


À l’issue du premier trimestre, la messagerie nationale s'est ressaisie. Ce rebond permet de rattraper pour partie le repli observé au cours des mois précédents tandis que les flux européens bénéficient toujours du dynamisme des importations. À l’exception de l’activité domestique, l’express se renforce dans l’ensemble de ses segments.


© HEPPNER
© HEPPNER
Après six mois de baisse, la messagerie nationale reprend des couleurs. De janvier à mars, ses volumes et chiffre d’affaires ont progressé ainsi de 2,4 et de 1,2 %. En glissement annuel, ce redressement lui permet de retrouver son niveau de tonnage et d’améliorer de 1,3 % ses recettes malgré un nombre d’envois toujours en retard de 1,7 %. À l’échelle européenne, l’activité du premier trimestre demeure portée par les importations avec des volumes en hausse de près de 10 % et des recettes en progrès de 3,9 %.

Croissance des volumes à l'importation


Au cours des douze derniers mois, la messagerie européenne affiche une croissance à l’importation de 4,5 % en tonnage, de 11,2 % en nombre d’envois et de 7,9 % en chiffre d’affaires. Ces tendances tranchent avec les flux à l’exportation, miroir des difficultés du commerce extérieur français. Ses principaux indicateurs reculent au premier trimestre et amplifient les évolutions négatives constatées depuis un an : - 7,6 % en volume et - 5,1 % en nombre d’expéditions. Seul le chiffre d’affaires se développe grâce à de meilleurs prix de janvier à mars 2011.
S’agissant de l’express, l’activité domestique est en berne avec, en glissement annuel à fin mars, des indicateurs dans le rouge : - 6,1 % en tonnage, - 1,2 % en nombre d’envois et – 1,6 % en recettes. Ces retraits cachent cependant le dynamisme du segment des colis légers qui, respectivement, enregistrent des augmentations de 1,8 %, 3,4 % et 4,7 %. Au plan européen, les importations décollent en volume et en nombre d’expéditions (+ 15,2 et + 9,1 %) sur fond d’érosion des tarifs avec un chiffre d’affaires en croissance de 2,1 % seulement. Les flux à l’exportation s’inscrivent également à la hausse ces douze derniers mois : + 5,4 % en tonnage, + 11 % en envois et + 5 % en recettes.

Érick Demangeon

Mercredi 8 Août 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse