Record d’accueil d’entreprises dans la métropole lyonnaise


En 2012, ce sont 71 nouvelles implantations qui ont figuré au compteur de l’Agence pour le développement économique de la région lyonnaise, une sorte de record par rapport à la bonne année 2008 et à ses 68 entreprises accueillies.


Record d’accueil d’entreprises dans la métropole lyonnaise
Les 71 entreprises qui se sont implantées dans la métropole lyonnaise "espèrent embaucher 1859 personnes à l’horizon de trois ans et plusieurs sont résolument tournées vers l’international", observe Jacques de Chilly, directeur de l’Aderly. L’Agence pour le développement économique de la région lyonnaise a été fondée en 1974 par la CCI de Lyon, le Medef Lyon Rhône et le Département du Rhône. L’Aderly emploie une trentaine de collaborateurs dont deux aujourd’hui à Paris, dans une nouvelle antenne.
Lyon accueille 19 centres de décision sur les 71 implantations citées. Les sociétés sont françaises (26), européennes (30, dont 11 allemandes), nord-américaines (9), asiatiques (4) et australiennes (2). Les secteurs concernent le tertiaire (31), les écotechnologies et l’industrie (29), les sciences de la vie (11) ainsi que les services, banques et assurances.

Un besoin de se déplacer vite

"Lyon reste dans une bonne dynamique". Mais encore faut-il que la "chasse à la voiture" ou que les problèmes liés à la circulation et aux infrastructures ne viennent pas décourager les investisseurs car les entrepreneurs ont besoin de se déplacer vite tout comme les marchandises. "C’est encore plus problématique dans certaines autres métropoles françaises ou étrangères", se console Jacques de Chilly. Parmi les faiblesses de la région lyonnaise, le directeur de l’Aderly estime que l’aéroport de Saint-Exupéry n’est pas un véritable hub européen face à Francfort ou Amsterdam, ce qui rend parfois difficile l’implantation de sièges sociaux. Au niveau étatique, une fiscalité non attractive est aussi citée.

"On néglige trop la dimension métropolitaine"


À Lyon, le problème foncier progresse. Ainsi, la ville a-t-elle perdu face à Marseille un dossier concernant le secteur de la chimie qui exigeait plus de 50 hectares. "Nous n’avions que 25 hectares à proposer et Lyon, contrairement à Marseille, n’est pas éligible à certaines aides", remarque Jacques de Chilly qui veut, avec la cité phocéenne et les grandes métropoles françaises constituer un club des agences de développement économique. "Nos métropoles sont les fers de lance de la dynamique économique nationale et je trouve que l’on néglige trop la dimension métropolitaine", explique-t-il. Et d’ajouter : "nous sommes plus en concurrence avec d’autres pays qu’entre nous".
En dehors de l’est lyonnais et de la Plaine de l’Ain qui a encore quelques disponibilités, il est difficile d’implanter de grandes plates-formes logistiques. Amazon, par exemple, a choisi Chalon-sur-Saône. Près de l’aéroport, le préfet défend le développement d’un site qui pourrait atteindre 500 hectares et, à Villefranche-sur-Saône, hormis le site d’Ontex qui pourrait aller jusqu’à 30 hectares, le site de Lybertec, dans lequel s’implique Noël Comte, président de la CCI de Villefranche et logisticien (Sotradel), pourrait valoriser ses 185 hectares en accueillant diverses entreprises.

Annick Béroud

Jeudi 28 Mars 2013





     
Lu 390 fois

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers



Accès directs actualité





Articles les plus lus dans cette rubrique









Librairie
 

Description L'Antenne

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse