Recours contre le rapprochement entre l'ex-SNCM et Corsica Maritima


Un candidat malheureux à la reprise de la SNCM a annoncé avoir déposé un recours contre le rapprochement des deux acteurs des liaisons Corse-Continent, Maritima Ferries, qui a repris les actifs de la SNCM, et Corsica Maritima.


© SNCM
© SNCM
Un recours a été annoncé jeudi 4 février contre le rapprochement entre l'ex-SNCM et Corsica Maritima. "Ce projet qui pourrait prendre dans les jours qui viennent la forme d'une fusion-acquisition soulève de nombreuses questions économiques et juridiques qui ne peuvent rester sans réponse", ont pointé les responsables de Ferry de France, le Marseillais Christian Garin et le groupe grec Arista, auteurs de ce recours.

Une nouvelle étape dans le conflit

Le recours a été déposé le 29 janvier devant le tribunal de commerce de Marseille. Il marque une nouvelle étape dans le conflit entre acteurs et prétendants au marché du transport maritime entre la Corse et le continent.

"Construire une grande compagnie maritime en Méditerranée"


Fin janvier, Maritima Ferries, désormais détenu par Patrick Rocca et le consortium Corsica Maritima, dirigé par François Padrona, avaient annoncé qu'elles projetaient de se rapprocher "pour construire une grande compagnie maritime en Méditerranée". Avant d'annoncer leur rapprochement, Maritima Ferries, née des cendres de la SNCM, et Corsica Linea, une compagnie concurrente lancée le même jour par d'autres candidats déçus à la reprise, le groupe Berrebi et Corsica Maritima, avaient engagé un bras de fer. Un navire de cette dernière société avait été bloqué plusieurs jours au large de Marseille par des marins grévistes de l'ex-SNCM.
Quelques jours après la fin de ce bras de fer, "le projet d'entente (entre Maritima Ferries et Corsica Maritima) découvert par voie de presse sans la moindre consultation auprès de l'ensemble des autres candidats, le cas échéant sous le contrôle d'un commissaire à l'exécution du plan, nous laisse craindre un détournement de procédure qui devrait être sanctionné", déclare le président d'Arista Group, Alexander Panagopoulos. Ferry de France envisage par ailleurs de dénoncer ce rapprochement des opérateurs corses devant la "commission européenne et l'autorité de la concurrence".

AFP

Vendredi 5 Février 2016



Lu 237 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse