Recours de Corsair contre les aides à Air Austral


La compagnie Corsair a contesté devant la justice administrative l'aide financière des collectivités de la Réunion pour la recapitalisation de sa rivale Air Austral, estimant qu'elle "fausse le jeu de la concurrence".


Recours de Corsair contre les aides à Air Austral
Corsair avait demandé en juillet au tribunal administratif de Saint-Denis, dans le cadre d'un référé suspensif, d'invalider les délibérations des conseils régional et général de La Réunion portant sur leur participation à la recapitalisation d'Air Austral. Le 14 août lors d'une audience devant la même instance, la compagnie a de nouveau contesté ces aides. Le tribunal administratif a mis sa décision en délibéré mais la compagnie avait par ailleurs déposé un second recours sur le fond, qui sera examiné ultérieurement par la juridiction. "Nous considérons que les fonds apportés par les deux collectivités locales à Air Austral constituent une aide d'État qui aurait dû avoir l'aval de la Commission européenne, car elle perturbe le jeu normal de la concurrence entre les compagnies", a déclaré Sylvain Bosc, directeur général adjoint de Corsair.

Mesure d'intérêt général ?

Le 6 juillet dernier, le conseil général et le conseil régional de La Réunion, actionnaires majoritaires d'Air Austral par le biais d'une société d'économie mixte, la Sematra, ont participé à hauteur de 63,5 millions d'euros à l'augmentation de capital de la compagnie, confrontée à des pertes d'exploitation de 50 millions d'euros en 2011-2012.
Les interventions de fonds publics sont interdites par Bruxelles quand elles sont susceptibles de fausser la concurrence mais sont autorisées quand elles participent à l'intérêt général. Selon Air Austral, la participation des collectivités est "légale", les mesures prises par la compagnie (modification des programmes des vols, baisse des prix, etc) devant permettre à terme à la compagnie de retrouver l'équilibre. Les avocats des deux collectivités ont estimé que celles-ci ont agi en "investisseur avisé" et que les mesures prises par Air Austral sauvegardent les intérêts des actionnaires.

AFP

Jeudi 16 Août 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse