Référendum sur un quatrième tunnel dans le massif du Saint-Gothard


L'énorme massif alpin du Saint-Gothard, qui sépare le Nord et le Sud de la Suisse, pourrait être bientôt percé par un quatrième tunnel, si les Suisses votent dimanche en faveur de ce projet. Il s'agit en effet de l'un des sujets à l'ordre du jour des "votations" au niveau fédéral organisées le 28 février, comme le prévoit le système de démocratie directe en vigueur dans le pays.


© Ingenta
© Ingenta
Les relations Nord-Sud de la Suisse, un petit pays enclavé au centre de l'Europe, sont capitales pour l'économie nationale, tournée vers l'exportation. Le premier tunnel a été ouvert au XIXe siècle, en 1882, pour une ligne ferroviaire à double sens longue de 15 km entre Goeschenen, au nord, et Airolo, au sud, dans le canton italophone du Tessin. Pendant près de 100 ans, il n'y avait que deux solutions pour traverser le Gothard : emprunter la route sinueuse du col, longue de 26 km et ouverte seulement l'été, ou prendre le train, sur lequel les voitures pouvaient être chargées.
Avec l'explosion du trafic notamment liée au tourisme, dans les années 60 et 70, la Suisse a décidé de creuser un nouveau tunnel, cette fois-ci routier. Après dix ans de travaux, le "tunnel du Gothard", long de 17 km et prévoyant deux voies de circulation, est inauguré en 1980. En 1996, la Suisse se lance à nouveau dans le méga-chantier de la NLFA, sigle désignant "la Nouvelle ligne ferroviaire des Alpes". Cette NLFA, qui va être inaugurée le 1er juin 2016, est le plus long tunnel ferroviaire du monde, avec 57 km de voies. Elle relie la commune d'Erstfeld au nord à celle de Bodio (canton du Tessin) au sud. Il s'agit de deux tubes ferroviaires à une voie, dans lesquels les trains pourront circuler à 200 km/heure. Ce tunnel, enfoui sous 2.000 mètres de roche, dépasse les deux tunnels sous-marins de Seikan au Japon (54 km) et de la Manche (50 km).

"Le premier tunnel a été ouvert au XIXe siècle"


Alors que la NLFA n'est pas encore ouverte officiellement, les Suisses sont appelés à voter par référendum le 28 février sur l'opportunité de creuser un quatrième tunnel, réservé aux véhicules, un projet du gouvernement contesté par une partie de la population. Ce nouveau passage permettrait de procéder à la réfection de l'unique tunnel routier existant, une nécessité reconnue par tous, partisans et opposants du projet. Le gouvernement se dit soucieux de ne pas interrompre le trafic routier à travers le Gothard pendant la durée des travaux. Et souligne qu'ensuite, chaque tunnel sera utilisé dans un seul sens, la seconde voie servant aux arrêts d'urgence.
Mais des militants écologistes, réunis au sein de l'association "Non au seconde tube du Gothard", mettent en garde contre l'augmentation massive du trafic et des nuisances pour les habitants des régions concernées. Ils suggèrent de reporter le trafic sur le train jusqu'à la réfection complète du tunnel existant. Selon un sondage publié la semaine dernière par le journal gratuit "20 minutes", les opposants au second tube n'obtiendraient que 42 % des voix, un score insuffisant pour battre en brèche le projet du gouvernement.

Marie-Noëlle Blessig

Jeudi 25 Février 2016



Lu 234 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse