Rémi Jouty succède à Jean-Paul Troadec à la tête du BEA



© MEDDE
© MEDDE
Rémi Jouty, 52 ans, a été nommé directeur du Bureau d'enquêtes et d'analyses pour la sécurité de l'aviation civile (BEA) en remplacement de Jean-Paul Troadec, qui part à la retraite.
Cet ingénieur général des ponts, des eaux et des forêts, prendra ses fonctions le 1er janvier, précise l'arrêté paru au "Journal officiel" le 24 décembre.
Né le 8 mai 1961, il occupe actuellement le poste d'adjoint à la direction de la sécurité de l'aviation civile (DSAC) qui relève de la Direction générale de l'aviation civile (DGAC). Rémi Jouty a effectué tout son parcours dans la sécurité aérienne, occupant notamment le poste de chef du département des investigations du BEA d'octobre 2006 à fin décembre 2008. Il était alors à la tête d'une quarantaine d'enquêteurs.
Jean-Paul Troadec, 65 ans, avait pris les rênes du BEA en octobre 2009 en pleine enquête sur l'accident du vol AF447 d'Air France survenu le 1er juin au large du Brésil, dit "crash du Rio-Paris". Il avait pris la succession de Paul-Louis Arslanian, atteint par la limite d'âge et aura terminé son mandat après avoir clôturé deux enquêtes très médiatiques.
Il aura fallu près de deux ans pour localiser l'épave du Rio-Paris abîmé en mer, suscitant suspicion des familles des 228 victimes et critiques sur la méthodologie en dépit des millions d'euros dépensés pour retrouver puis repêcher les corps des victimes ainsi que les débris de l'Airbus A330. Le rapport final, publié le 5 juillet 2012, avait conclu à une combinaison de facteurs techniques et humains. Jean-Paul Troadec aura en outre dû gérer les investigations de l'accident de l'Airbus A310 de la Yemenia qui s'était lui abîmé en mer au large de Moroni (Comores) le 30 juin 2009. La France avait dépensé trois millions d'euros, notamment pour mener les recherches permettant de retrouver les boîtes noires. Le BEA avait ensuite décrypté leur contenu. Jean-Paul Troadec avait ouvertement dénoncé l'attitude des autorités, estimant que les éléments récoltés suffisaient à comprendre le drame et donc à publier un rapport qui permettrait d'ouvrir la voie à l'indemnisation des familles de victimes. Le rapport final a finalement été publié fin juin cette année.

AFP

Vendredi 27 Décembre 2013



Lu 191 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 14:36 Bombardier livre son premier CS300 à Air Baltic €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse