Réouverture du tunnel du Chambon dans les Hautes-Alpes


Dans les Hautes-Alpes, les habitants de La Grave accueillent avec soulagement la réouverture du tunnel du Chambon, dont la fermeture pour travaux pendant vingt mois a coupé cette station touristique d'une grande partie de sa clientèle.


De nouveaux travaux d'aménagement du tunnel du Chambon, qui sera terminé en décembre 2017 © Département de l'Isère
De nouveaux travaux d'aménagement du tunnel du Chambon, qui sera terminé en décembre 2017 © Département de l'Isère
Dans les Hautes-Alpes, la réouverture du tunnel du Chambon est accueillie avec soulagement. Situé près d'un barrage sur la route départementale reliant Grenoble à Briançon, l'ouvrage avait été fermé au trafic le 10 avril 2015 pour raison de sécurité, devant le risque d'éboulement imminent de 600.000 m3 de roche.

Huit mois de travaux

L'infrastructure, qui draine habituellement 2.300 véhicules par jour, a été rouverte vendredi 16 décembre après huit mois de travaux. Dans l'intervalle, une route de secours avait été aménagée dans l'urgence, permettant aux habitants des villages alentours, travaillant d'un côté comme de l'autre côté du tunnel, de ne pas perdre leur travail. Cette route d'appoint va servir de nouveau en mars, "après la saison hivernale" afin que soient menés de nouveaux travaux d'aménagement du tunnel, qui sera terminé en décembre 2017. Son coût avoisinera alors les 25 millions d'euros.
La réouverture est "une très bonne nouvelle, car à La Grave, cela fait plusieurs mois qu'on serre les dents. On a eu peur de tomber encore plus bas financièrement", souligne Marivy Agudo, qui tient un gîte en bord de route depuis quinze ans. L'office du tourisme de la station espère qu'il ne sera pas trop difficile "de faire revenir la clientèle perdue, et qui a probablement dû se tourner vers d'autres stations". "Il va maintenant falloir faire revenir les touristes ! Et je ne pense pas que ça va être si simple", confirme un habitant. Le département de l'Isère, sur le territoire duquel est situé le tunnel, a lancé une grande campagne de communication à cet effet auprès des acteurs économiques locaux, régionaux et internationaux.
Sur les 600.000 m3 de roche risquant de tomber, 200.000 menacent toujours de céder. "Toute la montagne n'est pas tombée, mais le tunnel est à l'abri de la roche qui bouge encore", rassure un expert.

Benoît Pavan

Lundi 19 Décembre 2016



Lu 266 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 19 Octobre 2017 - 13:22 Contre-OPA de l'espagnol ACS pour Abertis €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse