Reprise du trafic fret à Calais



Les agents de sécurité du port de Calais ont suspendu leur grève mercredi 14 octobre alors qu'ils bloquaient une grande partie de l'accès au port pour les camions depuis lundi 12 octobre, réclamant une augmentation des effectifs, a indiqué la CGT. "Le préavis de grève a été suspendu mercredi à 13 h 45, les salariés ont repris le travail car le dialogue s'est amélioré avec la direction", a indiqué Aurélien Delcloy, délégué du personnel CGT du port. Les agents de sécurité du port qui sont notamment en charge des contrôles des camions avant leur embarquement bloquaient une grande partie de l'accès au port depuis lundi 21 h 45, dénonçant une surcharge de travail liée à l'afflux de migrants qui essaient de rejoindre l’Angleterre en se cachant dans des camions. Une rencontre a été organisée mercredi à 15 heures entre les salariés en grève et le DRH du port, Pascal Joly. Cinq équipes d'une vingtaine de personnes se relaient sur le port de Calais 24 h/24, "mais les équipes sont déséquilibrées, certaines comptent 19 personnes alors que normalement c'est 23 personnes", a expliqué Aurélien Delcloy. "Nous avons donc avancé avec la direction pour un rééquilibrage des équipes", a-t-il affirmé. La direction du port a confirmé de son côté "l'avancée du dialogue". "La grève est terminée pour l'instant, mais le préavis est reconductible, si le dialogue est interrompu on peut reprendre le mouvement très vite", a-t-il ajouté. Pour l'heure, "on a vu que la direction voulait aller de l'avant, on connaît la conjoncture financière du port avec le conflit MyFerryLink de l'été dernier (le port a été régulièrement bloqué par des marins de la Scop SeaFrance cet été entraînant d'importantes pertes financières pour le port, NDLR), le syndicat CGT fait preuve d'intelligence", a-t-il poursuivi. Les cinq postes de contrôle du port sont désormais ouverts, alors qu'au meilleur des cas un seul fonctionnait depuis lundi soir. Toutefois, quelque 1.000 poids lourds étaient toujours en attente d'embarquement mercredi à 18 heures. Par ailleurs, en raison de cette grève, des centaines de camions se sont dirigés vers le tunnel sous la Manche, entraînant plusieurs kilomètres de bouchon. De nombreux migrants ont profité de ces ralentissements pour monter à bord des véhicules.

AFP

Jeudi 15 Octobre 2015



Lu 222 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse