Restructuration des chemins de fer roumains


Les chemins de fer de Roumanie vont licencier un millier d'employés dans le cadre d'un programme de restructuration lancé en accord avec le Fonds monétaire international et la Commission européenne, a annoncé mardi la société CFR Calatori.


© CFR Calitori
© CFR Calitori
En Roumanie, la restructuration des chemins de fer va mettre un millier de cheminots au chômage. La division voyageurs des chemins de fer "poursuit le programme de réformes convenu avec le FMI, l'UE et la Banque mondiale visant à rendre profitable le système ferroviaire roumain", a indiqué la société CFR Calatori. Au total 1.143 cheminots seront mis au chômage et bénéficieront pendant six mois d'une indemnité mensuelle d'environ 150 euros. "Nous allons contester en justice cette mesure car nous n'avons pas été consultés", a déclaré un responsable syndical, Iulian Mantescu.

Fermeture de 1.000 km de lignes

Environ 1.000 km de lignes considérées comme non rentables seront également fermés dans le cadre de cette réforme. "Le programme de restructuration a été lancé en 2009, lorsque CFR Calatori comptait environ 17.000 employés", a déclaré un porte-parole, Alina Predescu. Depuis, la compagnie a été touchée par plusieurs vagues de suppressions de postes et compte actuellement environ 14.000 employés, a-t-elle précisé. En 2010, les chemins de fer avaient annoncé la suppression dans ses trois divisions de plus de 10.000 emplois sur un total de 76.000 afin de diminuer leurs dépenses face à la baisse du trafic de marchandises (- 45 %) et de passagers (- 20 %).
Alors que la Roumanie était confrontée à une grave crise économique, le gouvernement avait conclu en 2009 un accord avec le FMI et l'UE assorti d'un prêt de 20 milliards d'euros, en échange d'une stricte cure d'austérité. L'année dernière Bucarest a signé un nouvel accord, de type préventif, avec les deux bailleurs de fonds, s'engageant à maintenir sous contrôle les dépenses publiques, afin de ramener le déficit à 1,9 % du produit intérieur brut en 2012, contre 4,4 % en 2011.

AFP

Mercredi 22 Février 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse