Restructuration massive pour TNT Express après l'échec de la fusion


Après l'échec de sa reprise par son concurrent américain UPS, TNT Express a annoncé qu'il allait supprimer 4.000 postes dans les trois années à venir et recentrer ses activités sur l'Europe.


© TNT
© TNT
TNT Express va réduire de 6 % ses effectifs d'ici à fin 2015. L'expressiste néerlandais a annoncé cette décision le 25 mars. Ces restructurations engagées pour améliorer la rentabilité du groupe prévoient environ 4.000 emplois. Elles comprennent également une réduction des capacités aériennes intercontinentales du groupe ainsi que la cession de ses activités en Chine et au Brésil, a précisé TNT Express.
Les coûts de restructuration devraient s'élever à 150 millions d'euros au cours des trois prochaines années, le groupe ayant pour objectif de réaliser des économies de coûts de 220 millions d'euros par an à partir de 2015. Les deux tiers des suppressions de postes auront lieu en Europe. "Nos activités font face à des conditions de marché difficiles et à des défis stratégiques, a déclaré le directeur exécutif du groupe, Bernard Bot. Nous prenons dès lors des mesures pour modifier notre portefeuille d'activités, rendre la société plus svelte".
Recentrage sur l'Europe
Comme l'américain FedEx la semaine précédente, TNT Express a reconnu être confronté à des pressions sur les prix et à une concurrence intense. Son absorption par UPS – un projet à 6,77 milliards de dollars – ayant été rejeté en janvier par la Commission européenne, inquiète pour ses effets sur la concurrence, le groupe néerlandais se devait donc d'améliorer sa rentabilité. "Nous avons pris du retard dans nos restructurations" en raison de la transaction ratée avec UPS, a déclaré Cyrille Gibot, porte-parole de TNT Express.
Le groupe néerlandais prévoit un recentrage sur l'Europe, où il bénéficie de fortes positions et d'un réseau performant. Il cherche donc des acquéreurs pour ses activités chinoises et brésiliennes. La vente des activités chinoises "est bien engagée et le résultat devrait en être connu de manière imminente".

Nicolas Delaunay

Lundi 25 Mars 2013



Lu 705 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse