Résultats dans le rouge au premier trimestre pour All Nippon Airways


La compagnie aérienne japonaise Ana est tombée dans le rouge au premier trimestre de son exercice 2013-2014, en partie à cause des problèmes du 787, mais sa confiance en l'avionneur américain Boeing reste intacte, au point de lui commander des avions supplémentaires.


© Boeing
© Boeing
All Nippon Airways (Ana) enregistre des résultats dans le rouge au premier trimestre mais maintient sa confiance à Boeing malgré les pépins du 787. "L'impact des soucis du 787 est plus important que prévu. Mais ce facteur peut être effacé d'ici la fin de cet exercice s'il ne se produit rien d'autre", a commenté l'analyste Kei Yamamura, de SMBC Friend Securities.
Ana a subi un manque à gagner de quelque 8 milliards de yens (62 millions d'euros) au premier trimestre, à cause de l'interdiction de faire voler ses dix-sept Boeing 787 durant la majeure partie du trimestre considéré, à la suite de deux graves problèmes de surchauffe de batteries survenus coup sur coup en janvier. S'y sont ajoutés des surcoûts d'achat de kérosène à cause de la hausse du dollar face au yen. Résultat : Ana a fait état d'une perte nette trimestrielle de 6,6 milliards de yens (50 millions d'euros), en dépit d'une progression de 4,4 % de son chiffre d'affaires à 358 milliards de yens.
Si le nombre de passagers a augmenté de 2 % sur un an à 9,69 millions sur les vols intérieurs durant le trimestre, les revenus afférents ont diminué à cause de la concurrence qui force à baisser les tarifs. Sur les lignes internationales, le nombre de voyageurs a fléchi à cause des répercussions sur le tourisme et les affaires des querelles territoriales sino-japonaises autour d'îlots inhabités, des pertes qui ont masqué de bonnes performances sur les liaisons vers l'Europe et les États-Unis.

Commande d'un appareil de fret

Malgré un premier trimestre peu reluisant, le groupe est relativement optimiste pour la suite et a maintenu sa prévision de bénéfice net annuel à 45 milliards de yens (+ 4,3 % sur un an). Ana n'exprime en outre publiquement aucune rancune à l'égard de Boeing, au contraire. La compagnie a annoncé mardi 30 juillet une commande de trois Boeing 777-300ER ainsi que d'un appareil de fret B767-300F.
Karyn Poupée

Karyn Poupée

Jeudi 1 Août 2013



Lu 110 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:12 Fort rebond du fret aérien mondial en octobre


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse