Révision du Schéma de cohérence logistique à Lyon


Concernant le Schéma de cohérence logistique de la Région urbaine de Lyon, les réunions se poursuivent pour élaborer la révision de ce document de référence.


© Capi
© Capi
"Plus le Schéma de cohérence logistique sera élaboré de façon collective, en mettant ensemble les parties concernées, plus il aura de la valeur". Partant de ce principe de base, Anne Dubromel, directrice de la Région urbaine de Lyon, a organisé une réunion à Saint-Priest pour évoquer la révision en cours de ce document de référence.
Élaboré en 1997, réactualisé en 2005, le schéma de cohérence logistique doit subir un lifting pour mieux accueillir et organiser les infrastructures et les équipements nécessaire au développement d’un incontournable secteur d’activité.
"Trop longtemps, nous avons laissé aux politiques le soin de décider", lance en préambule Noël Comte, président du Cluster logistique Rhône-Alpes. "Il faut faire sauter les crispations entre les entreprises et les collectivités et ce chantier a le mérite de le permettre en expliquant aux élus nos problèmes afin d’améliorer l’acceptabilité des propositions avec le plus d’anticipation possible".

"L’avenir de l’intermodalité se joue aussi localement"


À une époque de raréfaction foncière et financière, il faut envisager la question sous l’angle d’une logique économique pour une activité de logistique qui vient en soutien de la notion de production. On parle bien d’usines logistiques parfois et ce secteur emploie 157.000 personnes dans la région Rhône-Alpes. À propos du foncier, Alain Cottalorda, président de la Communauté d’agglomération Porte de l’Isère (Capi) a observé que, sous l’effet des réglementations et des normes de plus en plus contraignantes, on perd des surfaces de terrain. D’une friche logistique de 100.000 m2 par exemple il ne restera que 80.000 m2 lors de sa reconstruction et l’obsolescence du parc dans la RUL s’accroît. Quand le foncier devient rare, il faut le rentabiliser, comme au Japon, par exemple, où l’espace est rare et cher.

Quelle logistique dans trente ans ?

Deuxième région logistique de France avec son parc de près de 5 millions de m2, la RUL est encore un territoire attractif mais qui se fragilise. Pour garder ces atouts, les collectivités, les investisseurs et les chargeurs concernés doivent accepter de travailler en hauteur. Noël Comte plaide pour un prix plus élevé du foncier : "La logistique est à 100 euros à Barcelone et entre 35 et 50 euros dans la région de Lyon". "Si on avait 100 hectares sur le territoire de la Capi, ils seraient vendus", ajoute M. Cottalorda.
Aujourd’hui, les potentiels fonciers logistiques ne correspondent pas à la réalité et il faut éviter que des implantations, faute de foncier, ne soient réalisées en rase campagne, sans grand intérêt. D’aucuns voudraient voir requalifier un certain nombre d’activités dans le Grand Lyon. La marge de développement existe-t-elle vraiment ? Dans une trentaine d’années, de quel foncier auront besoin les professionnels ? Comment évoluera l’organisation logistique du dernier kilomètre avec la difficulté d’accès croissante dans les villes ?
Christian Morel du cabinet Jonction a mis l’accent sur l’intermodalité et la nécessité de trouver dans la région lyonnaise un nouveau chantier regroupant les différentes techniques. Pourrait-il se trouver dans le secteur Sud de Saint-Exupéry ? "Si l’avenir de l’intermodalité est européenne, il se joue aussi localement", conclut-il.

Annick Béroud

Mercredi 19 Décembre 2012


Tags : logistique, lyon, rul



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse