Rhône-Alpes plie mais ne rompt pas


Après un excédent de 1,4 milliard d’euros en 2012, un léger déficit de 45 millions d’euros en 2013, la région Rhône-Alpes, à la deuxième place des régions exportatrices françaises et habituée à engranger des excédents, marque le pas en matière de commerce extérieur. Son solde est redevenu positif en début d’année, sans garantie pour l’année entière.


© Port de Lyon
© Port de Lyon
Rhône-Alpes est à l’origine de 10,8 % des exportations françaises et de 9,1 % des importations derrière l’Île-de-France et devant Midi-Pyrénées pour les exportations et devant le Nord Pas-de-Calais pour les importations.
Les exportations du deuxième trimestre 2014 atteignent 11.406 millions d’euros et les importations 11.479 millions d’euros (sources douanes). Les statistiques sont valorisées CAF à l’importation et FAB à l’export.
Les exportations régionales sont assurées par environ 14.000 entreprises mais elles sont bien moins nombreuses à opérer de façon régulière à l’international, environ 9.000. On peut noter la bonne orientation à l’export de plusieurs spécialités régionales constituées à la fois d’activités traditionnelles et plus récentes : équipements électroniques et optiques, produits pour l’aéronautique, instruments à usage médical, meubles, boissons, cuir/bagagerie. Rhône-Alpes est reconnue comme une région spécialiste des exportations de biens intermédiaires, biens d’équipement, produits chimiques, parfums et cosmétiques, produits informatiques, électroniques et optiques. 50 % des équipements électro-médicaux exportés en Allemagne proviennent de Rhône-Alpes et il en va de même pour 41 % des composants électroniques envoyés aux États-Unis ou de 40 % des produits pharmaceutiques exportés au Brésil. 60,3 % des exportations régionales sont destinées à l’Union européenne, soit une part semblable à celle observée au niveau national. Un effort est donc à fournir pour pousser davantage les exportations hors de la zone communautaire qui n’est pas la plus florissante et est tirée par l’Allemagne (qui a enregistré une baisse de ses exportations de 6 % en août dernier mais reste très forte et très excédentaire).

"L’Allemagne est le premier client de Rhône-Alpes"


L’Allemagne est le premier client de Rhône-Alpes avec 15 % des exportations. Les échanges avec le Royaume-Uni, la Belgique, l’Autriche, les Pays-Bas restent plus dynamiques qu’avec l’Espagne, l’Italie et même la Suisse et la Suède.
Les exportations vers la Russie ont malheureusement diminué de 2,4 %, ce pays progressant cependant d’une place dans le palmarès des pays clients de Rhône-Alpes, en passant au 12e rang devant le Japon. On note une stabilité vers l’Algérie et la Tunisie et un rebond de 5,6 % vers la Côte d’Ivoire. Les exportations vers l’Asie et l’Alena (Mexique, Canada et États-Unis) représentent respectivement 11,6 % et 7,6 % des échanges.
Côté importations, en provenance d’Asie, elles sont en recul malgré une stabilité observée pour la Chine et Hong Kong. Elles chutent beaucoup avec le Japon. Les importations d’Afrique retournent à la baisse malgré une stabilité en Afrique du Nord et même une progression de 23,2 % avec l’Algérie. Les importations en provenance de la Communauté des États indépendants ont aussi reculé. La Russie est sortie du palmarès des vingt premiers fournisseurs de Rhône-Alpes.
Alors que les négociations entre l’UE et les États-Unis se poursuivent pour l’établissement d’un traité de libre-échange (TTIP), Rhône-Alpes compte les États-Unis en tête de ses clients hors UE avec près de 3 milliards d’euros d’exportations. Les États-Unis sont le deuxième fournisseur de Rhône-Alpes après la Chine. Ce traité, qui ne fait pas l’unanimité, supprimerait des droits de douane, éliminerait des barrières douanières non tarifaires, abaisserait des obstacles à l’investissement, ouvrirait davantage les marchés publics.
L’Équipe de France à l’export regorge de structures avec, par exemple, les 1.500 agents d’UbiFrance et de l’AFII dans 63 pays, les 1.200 agents de l’État au sein du réseau de la diplomatie économique, les CCI et leurs 600 agents pour le soutien à l’international et leurs 800 collaborateurs dans les 107 CCI françaises à l’étranger, les 3.500 conseillers du commerce extérieur, les 8.000 VIE, les différents acteurs privés d’appui à l’export regroupés au sein de l’OSCI… Liste non exhaustive.
Les onze CCI de Rhône-Alpes réalisent chaque année plus de 154.100 formalités internationales, sensibilisent et accompagnent 4.500 entreprises, organisent 176 journées-pays et 90 missions d’affaires dans 45 pays sur une vingtaine de thématiques.
Les entreprises françaises ont surtout beaucoup d’air, de confiance, de liberté, d’un environnement qui les comprennent. La France compte moins de 100.000 entreprises exportatrices contre 200.000 en Italie et 250.000 en Allemagne. Un milliard d’euros de plus à l’export, c’est 10.000 emplois de plus en France.

Annick Béroud

Lundi 17 Novembre 2014



Lu 87 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse