Rhône-Alpes : un foisonnement qui favorise l’intermodalité


L’assemblée générale du cluster logistique Rhône-Alpes a donné l’occasion à son président, Noël Comte, de rappeler le bien-fondé de cette structure et de ses sept commissions et à Julien Langendorf et Matthieu Blanc, respectivement directeur du port de Lyon et directeur régional de CFT, de vanter les mérites du mode fluvial et de l’intermodalité.


© Lyon City Boat
© Lyon City Boat
Parmi les projets du cluster logistique Rhône-Alpes, on peut citer l’amélioration des conditions de livraisons nocturnes en zone urbaine, dans le quartier de la Croix-Rousse par exemple ou la mise en place d’un CDU à Annecy ainsi que la réalisation d’outils pédagogiques destinés à mieux faire connaître les métiers de la logistique via le projet Capital Expérience-Capex porté par le groupe AFT-Iftim et le Pil’es qui développe un "serious game". La prévention des risques et l’organisation du travail sur les plates-formes logistiques représentent un autre axe de travail du cluster en lien avec la Carsat, Easydis et l’université Lyon II. Le cluster a aussi le projet de resserrer ses liens avec le club des entreprises qui ont signé la charte CO2 afin de saisir de nouvelles opportunités dans le domaine des économies d’énergie, domaine d’ailleurs lié au programme Équilibre qui concerne une nouvelle organisation des acteurs de la chaîne d’approvisionnement pour un transport propre, compétitif et durable.

"Des trains complets entre les ports de Lyon et de Gand"


En matière d’intermodalité, un lourd dossier piloté par PO Scandex concerne la massification des flux de marchandises entre les ports de Lyon et de Gand avec la constitution de trains complets dans les deux sens plusieurs fois par semaine. Cette année devrait permettre de finaliser le "business model" et de déposer un dossier de financement "Marco Polo", avec l’espoir du lancement d’un service en 2014.
Le Comité des ports s’emploie, quant à lui, à détecter tout projet permettant d’accroître le transport fluvial, qu’il se traduise par du report modal via les ports publics ou par une implantation d’entreprises sur les sites portuaires du bassin Saône-Rhône-Méditerranée.
Le cluster participe à la révision du schéma de cohérence logistique de la région urbaine de Lyon. Le cluster compte 68 adhérents. Il a perçu 181.414 euros de subventions, dont 157.768 euros du conseil régional Rhône-Alpes (- 31 %) et 15.000 euros de la communauté urbaine de Lyon (stable). Pour améliorer son indépendance, le cluster s’est engagé dans une démarche d’augmentation de ses fonds propres par la progression du nombre de ses adhérents, du barème des cotisations, la recherche de partenaires privés, le montage de dossiers de financements européens.

Une nouvelle barge cet automne

À bord du bateau Navilys à propulsion électrique, les membres du cluster ont pu visiter le port situé à 1 km du centre de Lyon. "Le port a traité 70.000 EVP, son record, et 11,4 millions de tonnes de marchandises en transit en 2012", a noté Julien Langendorf, qui a pointé que les responsables de cette infrastructure multimodale majeure menaient une forte politique d’optimisation foncière. Le port accueille 70 entreprises. Matthieu Blanc a évoqué la construction en cours du pont Raymond-Barre, dont une partie du tablier est assemblée sur le port. La partie centrale du tablier (170 mètres) sera amenée du port sur le site de la Confluence par une barge spéciale montrant la polyvalence des savoir-faire et des équipements. Il a annoncé l’arrivée d’une nouvelle barge de la CFT, "Sirocco" au seuil de l’automne.

Annick Béroud

Vendredi 21 Juin 2013



Lu 436 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse