Rio Tinto dans le rouge en 2012


Le géant minier anglo-australien Rio Tinto, dont le PDG a démissionné en janvier, a annoncé jeudi 14 février une perte nette en 2012, pour la première fois depuis sa double cotation à Londres et Sydney, en raison de dépréciations massives et d'une baisse du cours du minerai de fer.


© Rio Tinto
© Rio Tinto
Rio Tinto a essuyé une perte nette de 2,99 milliards en 2012, contre un bénéfice net de 5,8 milliards de dollars en 2011. Le bénéfice sous-jacent (hors exceptionnel) s'est élevé à 9,3 milliards de dollars, en repli de 40 % sur un an, mais légèrement supérieur aux 9,08 milliards de dollars prévus par les analystes. Mi-janvier, le groupe avait annoncé avoir passé 14 milliards de dollars de dépréciations sur ses comptes 2012 suite à des déboires au Mozambique et dans sa division aluminium. Il avait aussi fait part de la démission du directeur général, Tom Albanese, remplacé par le chef de la branche minerai de fer, Sam Walsh, le groupe soulignant que devoir passer une telle dépréciation était "inacceptable".

Chute des cours

Jeudi, le groupe a aussi expliqué ses pertes - les premières depuis sa double cotation sur les Bourses de Londres et de Sydney en 1995 - par une chute de 24 % des cours du minerai de fer, dont il est le deuxième producteur mondial après le brésilien Vale SA. Les cours du cuivre ont reculé de 10 % et ceux de l'aluminium de 16 % en 2012.
Sam Walsh, qui prendra officiellement ses fonctions en juillet, a indiqué que "le mouvement positif observé au quatrième trimestre de l'année passée se poursuit en 2013, avec une croissance chinoise qui repasse au-dessus des 8 %". La Chine est un des gros clients de Rio Tinto. "Mais les incertitudes du marché et la volatilité des prix risquent fort de se poursuivre tant que les problèmes structuraux en Europe et aux États-Unis ne seront pas résolus", a-t-il ajouté.

Amy Coopes

Jeudi 14 Février 2013





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse