Rio Tinto utilisera des trains sans conducteur


Rio Tinto va avoir recours à des trains sans conducteur pour acheminer son minerai de fer vers les ports de l'Australie occidentale, une première selon le groupe, mais qui suscite l'inquiétude des salariés et des syndicats.


© Rio Tinto
© Rio Tinto
Rio Tinto utilisera des trains sans conducteur pour acheminer le minerai de fer. Le géant minier anglo-australien va investir 518 millions de dollars (392 millions d'euros) dans ce projet, qui verra les premiers trains automatiques entrer en service en 2014, dans la vaste région minière de Pilbara (nord de l’État d'Australie occidentale). L'automatisation des transports ferroviaires améliorera l'efficacité et permettra au groupe de faire face à la pénurie de main-d’œuvre dans le secteur minier, qui est en plein boom en Australie en raison de la demande des pays émergents, a précisé Rio Tinto.
Un argument promptement rejeté par le syndicat de la Forêt, des Mines et de l’Énergie. "Il s'agit surtout d'une question de profitabilité aux dépens des travailleurs et de leur boulot", a déclaré Gary Wood, responsable au sein du syndicat. Les trains acheminant le minerai de fer vers les ports sont actuellement conduits par quelque 500 cheminots.

1.500 km de réseau ferroviaire

"Nos activités, quelles qu'elles soient, même avec le programme de trains automatiques, vont encore avoir besoin de main-d’œuvre supplémentaire dans cinq ans, par rapport à aujourd'hui", a répondu Greg Lilleyman, responsable minerai de fer pour Pilbara, chez Rio Tinto. Le groupe souligne que ce projet "est un investissement à haute rentabilité et faible risque pour Rio Tinto, qui accroîtra la valeur par action". Le géant minier compte un réseau ferroviaire de 1.500 km pour acheminer le minerai vers les ports australiens. Rio Tinto a prévu d'augmenter ses capacités de production de minerai de fer en Australie occidentale, de 230 millions de tonnes actuellement à 283 millions d'ici mi-2013 et 353 mi-2015.

AFP

Lundi 20 Février 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse