Roissy-CDG ne joue pas dans la même cour


Aéroports de Paris (ADP), le leader européen du fret aérien, malgré la chute de plus de six points de son trafic en 2012 par rapport à 2011, accapare la quasi-totalité du fret français.


© ADP
© ADP
88 % du fret aérien français, soit 2 millions de tonnes de marchandises, a été traité par les aéroports de la capitale en 2012. Malgré une baisse de trafic de 6,3 % par rapport à 2011, ce chiffre, constant au fil des années, suffit à démontrer l’importance de l’activité parisienne en France. Paris-Charles-de-Gaulle, avec 1,94 million de tonnes transportées l’année dernière (2,2  millions de tonnes fret et poste), devrait en outre conserver sa place de leader européen devant Francfort, qui revendique 2,02 millions de tonnes traitées en 2012, mais seulement 2,1 millions de tonnes fret et poste – le prochain classement de l’ACI, l’association internationale des aéroports, sera livré dans le courant de l’été. Au niveau mondial, les deux plates-formes demeurent largement au-dessus de leurs poursuivants européens, Londres et Amsterdam, qui traitent environ 1,5 million de tonnes de fret chaque année. "Le trafic cargo est fondamental pour l’équilibre d’un aéroport de l’importance de Paris-CDG, assure Franck Goldnadel, son directeur. Très sensible à la conjoncture économique mondiale, il est néanmoins devenu un élément essentiel pour les compagnies aériennes qui comptent sur le fret pour rentabiliser leurs lignes". Ainsi la part du tout-cargo dans les opérations de Paris-CDG s’est rapidement modifiée : en 2009, 46 % du fret arrivait en soute, contre 55 % en 2012.

"Le trafic cargo est fondamental pour l’équilibre d’un aéroport"


Des changements qui ne modifient pas l’organisation de la plate-forme. "C’est l’activité qui définit le travail, pose Franck Goldnadel. L’aéroport dispose des équipements suffisants pour traiter tous les types de demande dans des zones dédiées. Que le fret arrive en soute ou en avion tout-cargo ne change pas nos méthodes de travail". Paris-CDG dispose d’une capacité fret de 3,5 millions de tonnes par an répartis sur 300 hectares dédiés au fret, pour 500 000 m² de bâtiments, qui donnent un accès direct à 80 postes de stationnement avions. L’aéroport accueille 190 compagnies clientes (compagnies ayant réalisé plus de 12 mouvements dans l’année) et dessert plus de 360 villes dans le monde. Pour le directeur de Paris-CDG, ces atouts sont déterminants : "Vu de Corée du Sud, par exemple, atterrir à Paris, Francfort ou Amsterdam ne présente pas réellement de différence. Mais Paris est un hub qui s’appuie sur le réseau d’Air France-KLM et de FedEx, ce qui simplifie la suite des opérations". Franck Goldnadel met également en avant le poids économique de Paris, dont la zone de chalandise est estimée à 25 millions d’habitants dans un rayon de 200 km et 100.000 entreprises. Un élément qui compte dans la concurrence européenne, mais aussi face aux ambitions du Moyen-Orient, Dubaï en tête, qui développe d’importantes capacités utilisées notamment par Emirates (troisième transporteur de fret mondial et premier transporteur de passagers).
Roissy-CDG a entamé un programme de rénovation de ses hangars et bureaux. Mais les chantiers les plus ambitieux concernent l’organisation : "Nous travaillons à la mise en œuvre de nouveaux process d’exploitation dématérialisés ainsi qu’à l’amélioration de l’efficacité sur les pistes, indique Franck Goldnadel. Le renforcement de la sécurisation de la zone de fret est également en cours".


Part d’Aéroports de paris dans le trafic fret des aéroports métropolitains

Aéroports de Paris :
2012 : 88 %
2010 : 88,9 %
2008 : 88,5 %

Aéroports de Province :
2012 : 12 %
2010 : 11,1 %
2008 : 11,5 %

Source : UAF

Caroline Garcia

Lundi 3 Juin 2013



Lu 372 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 31 Mai 2013 - 14:00 Vatry et Châteauroux misent sur les Chinois


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse