Rolls-Royce avertit de difficultés dans l'aérospatiale et la marine


Le motoriste britannique Rolls-Royce a déprimé le marché londonien, où son action a plongé de 20 %, après avoir publié son quatrième avertissement sur résultat en un an à cause de difficultés dans ses activités aérospatiale et marine.


Rolls-Royce conduit actuellement un plan de suppression de 1.000 emplois dans son activité marine © Rolls-Royce
Rolls-Royce conduit actuellement un plan de suppression de 1.000 emplois dans son activité marine © Rolls-Royce
"Des développements sur les marchés aérospatial et marine ont créé des vents contraires supplémentaires", a expliqué le Rolls-Royce jeudi 12 novembre dans un rapport d'activité qui a fait l'effet d'une douche froide pour nombre d'investisseurs. Pour 2015, le motoriste a prévenu que son bénéfice ajusté avant impôt serait "dans le bas" de la fourchette indicative de 1,325 à 1,475 milliard de livres indiquée précédemment (1,87 milliard à 2,08 milliards d'euros). Pour 2016, ces "vents contraires" diminueront ses profits de 650 millions de livres par rapport à ceux de 2015, a-t-il précisé, alors qu'il s'attendait jusqu'à présent à un trou d'air de seulement 300 millions.
Le groupe a souligné un "effet marqué" sur ses performances d'une baisse des livraisons et des tarifs facturés pour ses moteurs Trent 700, qui équipent les avions long-courrier A330 Ceo, un biréacteur entré en service il y a vingt ans et dont les commandes ont tendance à diminuer avec la montée en puissance de son successeur, l'A330 Neo, pour lequel Rolls-Royce fournit le Trent 7000. Le motoriste a évoqué en outre de moindres ventes attendues de jets privés équipés de ses moteurs, ainsi qu'une demande plus faible pour ses services de maintenance de moteurs de jets privés, d'avions régionaux et d'avions gros porteurs vieillissants remplacés à un rythme accéléré par les clients.

Impact d'une détérioration

Il a souligné subir en outre l'impact d'une "détérioration" marquée sur le marché des activités marines, une division qui fournit des systèmes de motorisation pour les navires mais aussi pour l'industrie pétrolière en mer, touchée depuis l'an dernier par la chute des cours du baril.
Face à ces problèmes, le groupe dirigé depuis juillet par Warren East, ancien patron du fabricant de semi-conducteurs ARM Holdings, a prévenu qu'il mettait la dernière main à un nouveau plan de restructuration qui sera présenté le 24 novembre et appliqué l'an prochain. Ce projet visera à "simplifier l'organisation, rationaliser l'encadrement, réduire les coûts fixes et rendre plus souple la prise de décision", a simplement expliqué Rolls-Royce pour l'instant qui attendra des économies annuelles comprises entre 150 et 200 millions de livres (212 à 282 millions d'euros) via ce programme à partir de 2017. Le groupe conduit actuellement un plan de suppression de 3.600 emplois dans le monde, 2.600 dans son activité aérospatiale et 1.000 dans son activité marine, sur les 54.000 personnes qui y travaillent au total dans plus de 50 pays. L'action Rolls-Royce chutait de 20,39 % à 531 pence à la Bourse de Londres, tirant vers le bas l'indice vedette FTSE-100 qui cédait dans le même temps 0,61 %. "Ce nouvel avertissement sur résultat a choqué les investisseurs, notamment la décision de passer en revue la politique de rémunération des actionnaires", a expliqué Keith Bowman, analyste chez Hargreaves Lansdown Stockbrokers. "Rebâtir la confiance en l'entreprise est désormais capital pour son directeur général arrivé il y a peu."

Patrice Novotny

Vendredi 13 Novembre 2015



Lu 259 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse