Rotterdam reçoit près d'un quart de ses conteneurs de Chine


Selon les statistiques de l'institut national néerlandais, presque un conteneur sur quatre déchargé dans le premier port européen a été chargé dans un port chinois.


Les terminaux à conteneurs de Rotterdam reçoivent de plus en plus de boîtes chargées en Chine © Port of Rotterdam
Les terminaux à conteneurs de Rotterdam reçoivent de plus en plus de boîtes chargées en Chine © Port of Rotterdam
En 2014, près d'un quart du fret conteneurisé déchargé dans le port de Rotterdam a eu comme provenance la Chine, selon Statistics Netherlands, l'organisme chargé des statistiques nationales au Pays-Bas. L'an dernier, le premier port européen a réceptionné 54 millions de tonnes de marchandises conteneurisées dont 22,6 % avaient été chargés sur des quais chinois, soit 12,2 millions de tonnes (Mt).

"Le déclin économique de la Chine ne se traduit pas encore"


Cette année-là, le nombre de conteneurs arrivés de l'Empire du Milieu a affiché une progression de 9 % comparé à la même période de l'année précédente. En termes de tonnages, la hausse a été sensiblement supérieurs, de 10 % par rapport à 2013. La tendance se poursuit cette année malgré le ralentissement de la deuxième économie mondiale.

Singapour et États-Unis derrière

Derrière la Chine, Singapour et les États-Unis complètent le podium des fournisseurs de Rotterdam en fret conteneurisé. Le premier totalise 3,2 Mt (5,9 %) et le second 3 Mt (5,5 %). Rotterdam a vu ses importations de conteneurs augmenter de 6 % en 2014, tant en nombre de boîtes (3,85 millions) que d'EVP (6,4 millions). Avec 12,3 millions d'EVP, le trafic conteneurisé total du premier port a augmenté de 5,8 %.
"Le déclin économique de la Chine ne se traduit pas encore dans le nombre de conteneurs manutentionnés à Rotterdam", note l'autorité portuaire. Bien au contraire, puisque d'après elle, celui-ci a augmenté de 20 % au premier trimestre de cette année alors que la progression du nombre total de conteneurs est deux fois moindre, soit 10 %.
D'après l'étude de Statistics Netherlands, les conteneurs en provenance de Chine sont majoritairement chargés de machines et équipements (23 %), produits chimiques (15 %), textile (14,1 %), métaux (11,1 %), meubles (9,1 %) et nourriture (7,1 %), dont des poissons, fruits et légumes principalement. Les autres marchandises représentent 20,2 % des volumes importés.

Franck André

Lundi 28 Septembre 2015



Lu 886 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:01 Marseille-Lyon : un avenir en commun


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse