Rouen-Gennevilliers : nouvelle mutualisation fluviale sur la Seine


Testée en 2014, la mutualisation des flux UPM, Éco-Systèmes et Valdelia entre Rouen et Gennevilliers est opérationnelle depuis le 19 janvier. Veolia, Marfret et leur filiale commune Fluveo, sont au cœur de cette organisation multimodale qui s'appuie sur des conteneurs 40 et 45 pieds. Une approche originale ouverte à d'autres chargeurs.


Conteneurs 40' Open top utilisés pour les petits appareils électriques en mélange et les déchets d'ameublement © Veolia Fluveo
Conteneurs 40' Open top utilisés pour les petits appareils électriques en mélange et les déchets d'ameublement © Veolia Fluveo
Depuis 2008, Marfret opère une boucle fluviale entre Rouen et Gennevilliers pour le compte d'UPM. À l'aide de conteneurs 45 pieds Curtain Side, ce service hebdomadaire achemine au départ du port rouennais des bobines de papier neuf et, au retour, des papiers usagés. La saturation des capacités fluviales et du parc de conteneurs a guidé les démarches d'optimisation des deux partenaires au cours des cinq dernières années. Cette recherche aboutit aujourd'hui à l'intégration des flux en provenance de deux nouveaux chargeurs : Éco-systèmes, spécialisé dans la collecte et le traitement des déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE) avec le concours de son prestataire Veolia, et Valdelia, dédié à la collecte et le traitement des déchets d'ameublement.

Circuit multimodal

Empruntant les conteneurs 45' Curtain Side, Éco-systèmes apporte à la ligne Rouen-Gennevilliers ses gros électroménagers froids (GEM F : réfrigérateurs, congélateurs, climatiseurs etc.) à raison de plus d'un millier de tonnes par an. L'éco-organisme y charge également ses petits appareils électriques en mélange (PAM) tels que grilles pain, perceuses, téléphones, PC etc. à l'aide de conteneurs 40' Open top. Soit un tonnage supplémentaire de 3.600 tonnes par an. Collectés dans l'Eure et la Seine-Maritime par Veolia, ces DEEE sont regroupés puis empotés sur le site Veolia à Petit-Quevilly. Arrivés à Gennevilliers, ils sont acheminés par route vers les centres de recyclage de Gonesse pour les PAM, et de Bruyères-sur-Oise pour les GEM F. Là, les conteneurs 45' servent à une boucle routière avec un autre site de regroupement Veolia dédié, lui aussi, aux GEM F à Nogent-sur-Oise. "L'utilisation de la voie d'eau y est à l'étude", confie Gilles Daenen expert logistique chez Éco-Systèmes.

Commissionnaire de transport dédié

Pour organiser ces flux de DEEE entre Rouen et Gennevilliers (400 conteneurs par an environ), Veolia et Marfret interviennent à travers leur filiale commune Fluveo. Commissionnaire de transport créé en septembre 2013, Fluveo organise et coordonne leur acheminement route-fleuve de bout en bout depuis les sites de regroupement dans l'Eure, la Seine-Maritime et l'Oise jusqu'aux centres de recyclage franciliens. À la descente, entre Gennevilliers et Rouen, les conteneurs 45' sont chargés de papiers usagés d'UPM. Quant aux conteneurs 40' Open top, ils sont repris par Valdelia pour le transport de ses déchets d'ameublement collectés en Île-de-France et valorisés à Oissel, en région rouennaise ; le parcours final étant assuré à l'aide de châssis routiers basculants.

"Réduction de 36 % des émissions de CO2"


À Rouen, tous les conteneurs sont manutentionnés sur le terminal Somap tandis qu'à Gennevilliers deux sites sont utilisés : Paris Terminal pour la réception des GEM F et des PAM ainsi que l'envoi des papiers usagés, le terminal REP Veolia pour le chargement des déchets d'ameublement à raison de quatre à huit conteneurs par semaine. Par rapport au schéma routier jusque-là en place chez Éco-Systèmes et Valdelia, cette boucle fluviale réduit de 36 % leurs émissions de CO2, et supprime 600 camions sur l'axe Rouen-Paris. Éco-systèmes étudie la faisabilité d'une boucle identique sur le bassin Rhône-Saône, et l'extension du schéma séquanien à Caen avec des GEM hors froid... et un parcours fluvio-maritime.

Érick Demangeon

Lundi 26 Janvier 2015



Lu 1294 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 14:12 Port de Lyon : le fer porte la croissance


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse