Rouen : "Nous tablons sur un trafic de 22 Mt pour 2014"


Affecté par l'arrêt de la raffinerie Petroplus, le trafic du port de Rouen devrait demeurer stable cette année. Le port s'ouvre cependant des fenêtres sur l'avenir avec l'avancée de son programme d'amélioration des accès maritimes et le développement de ses zones logistiques.


L'agrandissement du cercle d'évitage de Hautot © GPMR
L'agrandissement du cercle d'évitage de Hautot © GPMR
Pour Philippe Deiss, président du directoire du Grand Port maritime de Rouen (GPMR), le trafic devrait se positionner autour des 22 millions de tonnes à la fin de cette année. "Notre budget a été établi sur la base de ce niveau de trafic. 2014 sera la première année sans aucun tonnage issu de Petroplus. Il ne faut pas oublier que l'arrêt de Petroplus nous a coûté 2,5 millions de tonnes. Pour 2015, on peut espérer 22,5 millions de tonnes, mais il faut rester extrêmement prudent car nous ne savons pas aujourd'hui comment vont évoluer les exportations céréalières".
Globalement, à fin août, le trafic rouennais (chiffres provisoires) s'élevait à 14,7 millions de tonnes, soit à peu près 1 % de moins qu'à fin août 2013. Les vracs liquides sont en retrait de 6,4 % (6,3 millions de tonnes) tandis que les vracs solides poursuivaient leur progression avec + 5,4 % (7,3 millions de tonnes). Au sein des marchandises diverses (- 4 %), les trafics conteneurisés enregistrent une quasi-stabilité de leur volume.

Accès maritimes : une année décisive

Dossier majeur pour le Grand Port maritime, l'amélioration des accès maritimes est aujourd'hui en bonne voie. 2014 constitue en effet une année décisive pour ce programme physiquement engagé en 2012. Elle a permis l'avancement des deux chantiers les plus importants de ce programme, l'élimination du point haut de Courval et l'agrandissement du cercle d'évitage de Hautot-sur-Seine. Pascal Gabet, directeur du chenal et des travaux maritimes au GPMR souligne : "Mi-octobre, nous aurons fait sauter le verrou de Courval, le chantier techniquement le plus complexe de tout le programme. Ce chantier a donné lieu à l'extraction d'environ 400.000 m3 de sédiments dont les trois quarts ont été valorisés. Son achèvement va permettre - de plus - d'améliorer les tirants d'eau acceptés en Seine, principalement à la descente". À l'amont, le chantier d'agrandissement du cercle d'évitage de Hautot-sur-Seine est également en phase avec les prévisions. "La nouvelle berge est maintenant en place et l'entreprise attributaire réalise les derniers aménagements (piste cyclable, reprise du paysage, belvédère...). Le GPMR a par ailleurs notifié le marché de dragage (il faut dégager la zone d'agrandissement). Les travaux vont débuter mi-novembre pour environ une dizaine de mois". Lorsque les travaux seront terminés, le cercle d'évitage permettra le retournement de tous les navires, y compris les capesize (ces derniers devant remonter jusqu'à Rouen actuellement). Enfin, la drague rouennaise «Jean Ango» travaille à l'arasement des points hauts du chenal sur la zone Rouen-Duclair. "On devrait en obtenir un gain de 30 centimètres de tirant d'eau à la montée en fin d'année", ajoute le directeur.

"Logistique : lancement de la viabilisation de RVSL-Amont"


Dans le domaine de l'aménagement à terre, les travaux de mise en place de la nouvelle zone Rouen Vallée de Seine Logistique Amont (RVSL-Amont) ont débuté début 2014. "Nous avons notifié les marchés de viabilisation d'une vingtaine d'hectares sur ce site, un chantier qui s'achèvera fin 2015", explique Régis Soenen, directeur de l'Aménagement territorial et de l'environnement. À l'aval, il faut mentionner le lancement de l'enquête publique pour la réalisation du parc logistique de la société Concerto sur le PACH (Parc d'activités Calvados Honfleur) à Honfleur. Le GPMR suit également plusieurs autres dossiers, comme les développements de la logistique à Port-Jérôme ou encore à l'amont de Rouen (future zone logistique d'Alizay).

Jean-Claude CORNIER

Dimanche 28 Septembre 2014



Lu 63 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 3 Octobre 2014 - 15:37 Le port du Havre attend l’éolien offshore


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse