Rouen : cinq péniches en réparation navale


Fait inhabituel pour la réparation navale, cinq bateaux fluviaux, quatre péniches habitations et un avitailleur, se sont retrouvés ensemble sur le dock flottant du Grand Port maritime de Rouen.


Le "Mare Nostrum" dans le dock flottant de Rouen © J. C. C.
Le "Mare Nostrum" dans le dock flottant de Rouen © J. C. C.
Le Grand Port maritime de Rouen est équipé depuis de nombreuses années d'un grand dock flottant pour réaliser des opérations de réparation navale. Il est régulièrement mis à contribution pour les dragues du port, les bacs de la Seine, des paquebots de croisière fluviaux, etc. C'est pourtant à une première que l'on vient d'assister : Hugo Langlois, propriétaire d'une péniche-habitation, a mobilisé quatre autres collègues pour organiser la mise au sec sur le dock de leur péniche respective, de manière à réduire le coût de l'opération. C'est ainsi que cinq péniches ont pris place ensemble dans le radier du dock flottant, quatre unités de 38 mètres de longueur, les "Axiome", "Lily Rose", "Mare Nostrum" et "Speranza" et une de 53 mètres, l'avitailleur "Sargasse". Quatre de ces cinq péniches sont basées en région rouennaise, la cinquième ("Speranza") étant originaire de Conflans-Sainte-Honorine.

"Tous les bateaux doivent subir une visite obligatoire tous les dix ans"


"Tous les bateaux doivent subir une visite obligatoire tous les dix ans", explique Hugo Langlois. Aussi, les cinq bateaux ont profité de leur passage sur dock pour être entièrement repeints tandis qu'étaient mesurée l'épaisseur des tôles avec un appareil laser. "On compte 300 points de contrôle par bateau", note Hugo Langlois. Côté peinture, ce sont 3.400 m² qui ont été couverts, 600 m² par péniche-habitation et 1.000 m² pour la péniche avitailleur "Sargasse". Le choix du dock flottant de Rouen a été dicté par ses possibilités. Le promoteur de cette opération souligne que les installations permettant de satisfaire cette demande sont peu nombreuses entre Paris et Le Havre.

22 unités reçues en 2011

Nicolas Poisson, responsable du Centre de réparation navale du Grand Port maritime de Rouen, explique que le dock flottant est sollicité pour réaliser des travaux sur plusieurs types de bateaux. "L'an dernier, nous avons reçu 22 unités sur le dock. Pour cette année, nous en sommes déjà à 15". Le centre de réparation navale compte cinquante employés dans tous les métiers du secteur : chaudronnerie, mécanique, hydraulique, peinture, électricité, etc.

Jean-Claude Cornier

Mercredi 30 Mai 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse