Rouen ne baisse pas la garde malgré une conjoncture défavorable


La crise économique que traverse le continent africain, et notamment les pays producteurs de pétrole, affecte les résultats du Grand Port maritime de Rouen (GPMR), numéro deux européen pour les liaisons avec la COA. Mais la communauté portuaire ne baisse pas la garde pour autant et poursuit ses efforts commerciaux s’appuyant notamment sur les offres globales du GIE Haropa.


© Éric Houri
© Éric Houri
Toujours sous l’impulsion d’Hervé Cornède, directeur marketing et commercial d’Haropa, les missions commerciales vers l’Afrique se sont poursuivies en 2016 : au Ghana, à Abidjan (Côte d’Ivoire) mais aussi au Cameroun, à Douala et Kribi, le futur port en eaux profondes. Le programme 2017 est tout aussi copieux avec au menu Dakar et une opération ciblée sur les fruits et légumes, le Burkina Faso (une opération déprogrammée en 2016) ou encore le Gabon. "À l’automne, un symposium est prévu à Abidjan organisé à la fois par le port autonome d’Abidjan et Haropa", souligne Patrick Bret. "Même si le marché africain reste un marché de niches et qu’il a connu un creux ces derniers mois, l’Afrique reste un continent en fort développement, tiré par sa démographie et qui est, vu des ports d’Haropa, resté un peu à l’écart de la tempête qui a secoué cette année le shipping mondial", commente le spécialiste rouennais. "Nos principaux partenaires restent les ports de Dakar et Abidjan et les principales destinations les pays producteurs de pétrole (Congo, Nigeria, Angola et Gabon) mais il ne faut pas négliger d’autres pays émergents, non dépendants du pétrole ou encore les pays anglophones, historiquement moins ancrés dans la culture rouennaise. Par ailleurs, des efforts d’investissements importants sont réalisés dans le domaine portuaire, que ce soit à Lomé (Togo), à Cotonou (Bénin) ou au Ghana. Des progressions énormes sont attendues", poursuit Patrick Bret.

"L’Afrique reste un continent en fort développement"


Au total, la place portuaire rouennaise demeure la spécialiste historique des liaisons maritimes vers la COA à l’image du service Agax (ex-Dunkrus). Opéré par CMA CGM, il touche Rouen chaque week-end et dessert Casablanca et le hub de Tanger pour inonder ensuite l’Afrique de l’Ouest. Il concerne en moyenne 300 conteneurs chaque semaine. Par ailleurs, les services break bulk opérés par Hartmann Project Lines (HPL), NileDutch MPV ou encore BOCS restent des habitués du port de Rouen. "Différentes études commanditées ces derniers mois le confirment. Rouen doit persister à s’appuyer sur ses fondamentaux et l’excellence de son savoir-faire en matière de services vers l’Afrique, le groupage-dégroupage de conteneurs notamment. Pour autant, une diversification vers l’Asie et l’import s’avère nécessaire", conclut Patrick Bret.

Vincent Rogé

Mercredi 21 Décembre 2016


Tags : afrique, coa, haropa, rouen

Lu 591 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Décembre 2016 - 15:02 Les services Afrique en mouvement


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse