Royal Caribbean commande son futur paquebot géant à STX Saint-Nazaire


Les chantiers navals STX France de Saint-Nazaire ont repris un grand souffle avec la signature d'une commande historique pour la construction d'un paquebot géant, plus un en option, pour Royal Caribbean. Ce contrat représente plus d'un milliard d'euros, selon Bercy.


© Royal Caribbean
© Royal Caribbean
Alors qu'ils n'avaient plus signé de nouvelles commandes d'ampleur depuis près de deux ans, les ex-Chantiers de l'Atlantique ont remporté le 28 décembre un gros contrat, avec la commande d'un paquebot de la classe "Oasis" de la part de l'américain Royal Caribbean International. La mise a été soufflée aux chantiers STX de Turku (Finlande), avec lesquels ils étaient en compétition, pour construire le troisième et peut-être le quatrième exemplaire de la série des "Oasis", les plus grands navires de croisière au monde.
"Ce contrat supérieur à 1 milliard d'euros représente plus de 10 millions d'heures de travail, réparties sur trois ans, pour les Chantiers de l'Atlantique et ses sous-traitants", a expliqué le ministre de l'Économie, Pierre Moscovici dans un communiqué commun avec la ministre du Commerce extérieur, Nicole Bricq. Selon eux, "le paquebot sera livré mi-2016. Le contrat dispose également d'une option pour un second navire, à livrer au printemps 2018. Les ministres saluent une commande qui place les chantiers dans "les meilleures conditions pour continuer sereinement leur démarche de diversification". Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, ancien député de Loire-Atlantique, s'est également félicité un peu plus tôt de la commande illustrant "l'excellence du savoir-faire français dans la construction navale".

"Les plus grands paquebots au monde"


D'une longueur de 361 mètres pour 47 mètres de large pour une jauge de 227.000 tonneaux, ce navire sera l'un des plus grands jamais construits aux chantiers de Saint-Nazaire, qui ont déjà livré, dans les années 80 et 90, douze navires à l'armateur Royal Caribbean. Le futur navire sera de la même catégorie que les "Oasis of the Seas" et "Allure of the Seas", construits par les chantiers finlandais de STX et considérés comme les plus gros paquebots au monde.
La nouvelle est bienvenue pour le tissu économique nazairien, où STX emploie directement 2.100 personnes et en fait travailler, à pleine charge, quelque 4.000 chez ses sous-traitants. "C'est une très très bonne nouvelle", a déclaré Joël Cadoret pour la CGT de STX. "J'espère que cela va redonner de l'emploi à tout le monde, en particulier sur le plan local", a-t-il ajouté.

Construction lancée en septembre

"Nous sommes très satisfaits, la concurrence a été rude avec la Finlande", a commenté de son côté Laurent Castaing, directeur général de STX France. "Cela va d'abord donner de l'emploi chez nos coréalisateurs", a-t-il ajouté. Depuis un peu plus de six mois, les bureaux d'études et certains secteurs de fabrication étaient au chômage partiel, tandis que selon les syndicats certains sous-traitants avaient commencé à licencier.
Selon STX, "les études démarreront dès le mois de janvier prochain pour un début de construction programmé en septembre 2013". "Il va falloir compter quatre à six mois avant que le chômage partiel ne commence à se résorber", a néanmoins souligné Nathalie Durand-Prinborgne déléguée syndicale pour FO, pour qui cette commande géante a bénéficié de l'intervention de l'État français, actionnaire à 33 % de STX France, tandis que STX Europe (filiale du sud-coréen STX Shipbuilding) en possède 66 %.
Interpellé à l'Assemblée nationale le 18 décembre dernier sur la situation difficile dans laquelle se trouvaient les chantiers STX, Pierre Moscovici avait promis de "sauver les Chantiers de l'Atlantique", en les aidant à "remporter de nouveaux contrats à l'export" et en encourageant leur diversification. Les chantiers français ont par ailleurs annoncé à la mi-décembre une alliance avec Areva pour répondre aux appels d'offres européens sur les éoliennes.

Lire aussi :
- STX France envisage de nouvelles embauches
- Commande de Royal Caribbean : la Finlande s'interroge sur le soutien de Paris à STX France

AFP

Vendredi 28 Décembre 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse