Rubis reprend le site de stockage pétrochimique de Reichstett


Le groupe français Rubis va reprendre le site de stockage de la raffinerie Petroplus de Reichstett, a l'arrêt depuis avril 2011.


© CRDP
© CRDP
Rubis Terminal, filiale du groupe français spécialisé dans le stockage de produits chimiques et la distribution de carburants, a annoncé le 30 janvier avoir "déposé une offre de reprise de la branche d'activité stockage de la société Petroplus Raffinage Reichstett". Laquelle a été "validée par le Tribunal de Grande Instance de Strasbourg", a précisé le groupe. Cette reprise doit prendre effet "au 1er février 2013". Le site Petroplus de Reichstett, près de Strasbourg, est en redressement judiciaire depuis le début 2012. Le groupe suisse Petroplus y avait arrêté en avril 2011 ses activités de raffinage. Sur les plus de 250 personnes qui y travaillaient, il ne reste sur le site qu'une cinquantaine de salariés, pour gérer les stocks et la sécurité des installations.

Brownfields sur les rangs

Le groupe Rubis a précisé le même jour qu'il reprendrait huit salariés et investirait sur cinq ans 36,5 millions d'euros, "correspondant aux travaux de dépollution, de démantèlement, de mise en conformité et de modernisation des installations". Cette transaction concerne la partie sud du site de Reichstett, "avec une capacité globale de stockage de 500.000 m3, dont 368 000 m3 seront remis en service dans les trois prochaines années", selon le groupe. Rubis est déjà présent sur le port de Strasbourg à travers un dépôt de stockage de produits chimiques et le contrôle de la société SES (stockage de produits pétroliers), dont Rubis Terminal est actionnaire majoritaire aux côtés d'opérateurs pétroliers.

"Audience le 6 mai pour la vente du reste du site"


La période d'observation liée au redressement judiciaire de Petroplus Reichstett court jusqu'au 6 mai, date à laquelle est prévue une nouvelle audience pour statuer sur la vente du reste du site, d'après la chambre commerciale du TGI de Strasbourg. Outre le les moyens de stockage repris par Rubis, des discussions se poursuivent pour la reprise d'une autre partie du site, plus importante, par la société Brownfields, spécialisée dans la reconversion d'installations industrielles. Ce projet prévoit un démantèlement des installations de la raffinerie et l'assainissement d'un terrain où a été identifiée une pollution aux hydrocarbures.

AFP

Jeudi 31 Janvier 2013





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse