SNCF Geodis recycle voitures et wagons en Haute-Marne


Le groupe SNCF Geodis ouvre dès ce début d’année en Haute-Marne un centre de démantèlement de matériel ferroviaire.


Le centre de démantèlement à Culmont-Chalindrey © SNCF
Le centre de démantèlement à Culmont-Chalindrey © SNCF
SNCF Geodis se lance dans le démantèlement et le recyclage de vieux wagons. Le groupe démarre ce mois de janvier un centre de démantèlement de matériel ferroviaire à Culmont-Chalindrey, en Haute-Marne. Il est exploité par Geowaste, sa filiale dédiée au projet. L’entreprise publique en permet d’ailleurs le lancement par un contrat de vingt ans portant sur 4.000 voitures en fin de vie, essentiellement des voitures Corail. Le site compte atteindre en 2015 son rythme de croisière annuel de 260 wagons. Mais la SNCF ne restera pas le seul client. "Le volume d’activité peut se compléter d'environ 30 % grâce à d’autres marchés", signale Jean-Michel Genestier, directeur général de Geowaste. Le ministère de la Défense vient de confier le traitement d’une trentaine de locotracteurs sur deux ans à la société qui a également engagé des contacts avec la RATP. Le choix d’implantation s’est porté sur un carrefour ferroviaire historique aujourd’hui en déclin. Voisin d’un centre de maintenance (technicentre), le nouveau site crée 50 emplois et il a requis un investissement de 8,5 millions d’euros dont 1,8 million de l’État et des collectivités locales. Il participe de l’effort de revitalisation de ce territoire par la SNCF.

Valorisation locale

Le traitement suivra trois étapes principales. La première opération de dégarnissage consistera à extraire les éléments d’habillage intérieur (sièges, vitres, barres de maintien…). Puis interviendra le désamiantage, avant la découpe de la carcasse métallique, qui représente près des trois quarts du poids. Les différentes matières (ferrailles, plastiques, verre, textile…) partiront alors dans leurs filières d’élimination et recyclage classiques. "Nous souhaitons privilégier au maximum la valorisation locale auprès des différentes fonderies proches", souligne Jean-Michel Genestier.

Christian Robischon

Mercredi 8 Janvier 2014



Lu 2273 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse