SNCF Logistics veut se mettre en phase avec les ports


La branche fret et logistique de la SNCF souhaite développer les conventions de partenariats avec les ports français, à la suite des premières signatures avec Dunkerque et Strasbourg.


Comme les ports, SNCF Logistics recherce "la massification des flux et l'élargissement de l'hinterland" © GPMM
Comme les ports, SNCF Logistics recherce "la massification des flux et l'élargissement de l'hinterland" © GPMM
Dunkerque l'an dernier, Strasbourg cet été, et sans doute d'autres bientôt. SNCF Logistics manifeste son intention de multiplier les conventions de partenariats avec les infrastructures portuaires. "Nous voulons participer, grâce à nos métiers, à l'objectif de redonner de la compétitivité aux ports français maritimes et fluviaux", expose Jean-Michel Genestier, directeur général adjoint de la société.
La branche fret et logistique de l'entreprise publique identifie plusieurs leviers d'une action commune. Son dirigeant cite la commission de transport, notamment dans sa dimension ferroviaire et fluviale regroupée dans l'entité Forwardis depuis l'an dernier, la messagerie professionnelle, à travers Geodis Distribution Express, ainsi que les projets de logistique "dans une logique contractuelle qui permette de remonter le plus haut possible dans la supply chain", selon Jean-Michel Genestier.

Une adaptation au cas par cas

Le partenariat comprendra en toute logique un important volet de transport ferroviaire et multimodal, dont le pilotage reviendra, côté SNCF Logistics, à Fret SNCF, à VFLI ou encore à Naviland Cargo pour le transport combiné. "Nous partageons avec les ports les objectifs de massification des flux et d'élargissement de l'hinterland", souligne Jean-Michel Genestier.
Si l'esprit des partenariats relève d'une logique commune, "l'application restera au cas par cas de chaque site. Il n'y a pas de convention-cadre écrite d'avance qu'il s'agirait de déployer partout de la même manière", insiste le dirigeant. Dans le cas de Strasbourg, au vu de la localisation frontalière, la convention comprend une forte dimension internationale : développer les trafics et les services ferroviaires et multimodaux vers l'Allemagne, en s'appuyant sur les activités des entités de SNCF Logistics actives dans le pays voisin, afin de se connecter aux grands corridors européens, en premier lieu le Rhin-Alpes tout proche.

Mathieu Noyer

Vendredi 20 Octobre 2017



Lu 1746 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 16 Novembre 2017 - 11:49 Touax : ventes en repli au troisième trimestre €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse