SNCF : le fret souffre toujours


Le chiffre d'affaires de la SNCF a progressé de 3,7 % sur les neuf premiers mois de l'année, soutenu par les infrastructures et les trajets quotidiens, même si la crise se fait sentir pour le fret et les déplacements professionnels.


© Fret SNCF
© Fret SNCF
Sur les neuf premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires total de la SNCF s'est établi à 25 milliards d'euros, tiré par ses branches infrastructure et trajets quotidiens et malgré les difficultés de l'activité fret qui continue de souffrir de la crise. Les ventes du groupe progressent de 3,2 % par rapport à la même période en 2011. La croissance est essentiellement portée par SNCF Infra et par les branches Voyageurs en hausse respectivement de 4 % et 3,2 %.

"Fret SNCF recule de 8,1 %"


La branche Infra, qui a notamment bénéficié au troisième trimestre de la poursuite des chantiers et des travaux de modernisation du réseau ferroviaire, progresse sur l'ensemble des neufs mois de 2,9 % à 3,96 milliards d'euros. La progression est toutefois de 6,4 % "en neutralisant l'impact comptable défavorable lié principalement à la recomposition" du capital de Systra, filiale d’ingénierie du transport codétenue avec la RATP.
SNCF Proximités, la première branche du groupe, enregistre un chiffre d'affaires de 9,51 milliards d'euros (+ 4 %) grâce notamment au dynamisme de la filiale de transport public Keolis dont l'activité croît de 7,8 % et qui réalise 47 % de son activité à l'international.
L'activité de SNCF Voyages a été marquée au troisième trimestre par le lancement d'une nouvelle offre de cartes de réduction SNCF ainsi que de iDBus, la nouvelle offre de transport en autocar longue distance au départ de Paris et de Lille, à destination de Bruxelles, Amsterdam et Londres. Le chiffre d'affaires de la branche s'établit à 5,62 milliards à fin septembre en progression de 3,2 % par rapport aux neuf premiers mois de 2011. La croissance des ventes de "Voyages" au troisième trimestre, de + 0,5 %, marque un ralentissement sensible par rapport au premier semestre 2012, lié en particulier à la baisse des déplacements professionnels. Les entreprises financent moins de déplacements de leurs salariés, notamment en première classe.

+ 1,1 % pour SNCF Geodis

SNCF Geodis enregistre une légère hausse de 1,1 % de son chiffre d'affaires à 7,1 milliards d'euros. L'ensemble de la branche continue de souffrir de récession économique en Europe, à l'exception de Geodis et du transport multimodal dont le chiffre d'affaires est stable. Fret SNCF, particulièrement touché, recule de 8,1 %.
Enfin, le chiffre d'affaires de la branche Gares et Connexions s'établit à 714 millions d'euros, en progression de 1,5 %.
"Malgré la crise, la SNCF va bien et a des résultats économiques satisfaisants", avait déclaré en septembre le président du groupe, Guillaume Pepy. L'activité de la SNCF "a presque augmenté de moitié en cinq ans puisque son chiffre d'affaires a progressé de 44 % entre 2007 et 2012", avait-il souligné. Il avait alors annoncé un objectif de 40 milliards de chiffre d'affaires en 2017 contre 32,6 milliards d'euros l'an dernier.

Trafic normal au lendemain de la grève

Le trafic a repris normalement vendredi 26 octobre au matin sur tous les réseaux de la SNCF, au lendemain de la grève qui avait été lancée par quatre syndicats. La fin du préavis déposé par la CGT, l'Unsa, Sud-Rail et la CFDT était prévue pour 8 heures, mais la circulation des trains a été normale vendredi matin dès le début du service. Le trafic a été perturbé jeudi avec en moyenne sept TGV sur dix et deux TER sur trois en circulation, selon la direction. Les syndicats entendaient protester contre des conditions de travail selon eux dégradées et contre l'augmentation des salaires de 0,5 %, une "provocation" pour la CGT. Ils voulaient aussi adresser une mise en garde au gouvernement, qui travaille à une réforme du ferroviaire.

AFP

Vendredi 26 Octobre 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse