SNCF : un audit montre des anomalies de maintenance


Un audit interne de la SNCF, réalisé fin 2012, montre des anomalies de maintenance sur le réseau francilien de la gare du Nord, a-t-on appris vendredi 11 juillet de la compagnie ferroviaire.


© RFF/Capa/Michel Caumes
© RFF/Capa/Michel Caumes
"Défauts de surveillance des rails", "écarts dans l'application de la réglementation" ou "outillages non conformes" : selon un audit publié par Mediapart, de nombreuses anomalies ont été relevées dans les procédures de maintenance, la mise en place des chantiers, l'outillage et la sécurité du personnel. "Le niveau de sécurité opérationnel de l'infrapôle de Paris-Nord est apprécié comme étant très éloigné de l'objectif", cite Mediapart. Le site détaille : "des tournées de conformité ne sont pas tracées voire pas réalisées", "faute de respect des procédures, des ouvriers risquent de se faire faucher par les trains" ou "faute d'inspections, l'état réel de plusieurs ponts et tunnels n'était pas connu". Par ailleurs, précise le site, les erreurs constatées lors d'un précédent audit fin 2010 "n'étaient, deux ans plus tard, toujours pas corrigées".
La SNCF reconnaît que cet audit est le plus mauvais de l'année 2012, mais, selon Alain Krakovitch, directeur général sécurité et qualité de service ferroviaire à la SNCF, "il y a eu une procédure de redressement, accompagnée d'un plan d'actions". Ainsi, un nouvel audit réalisé en octobre 2013 "montre que certains domaines étaient en progression, d'autres moins". "Nous sommes dans une démarche de progrès continu, donc les audits sont permanents", précise-t-il. Un audit est actuellement en cours. "Les audits SNCF sont sévères et ne relèvent que les écarts, que les points négatifs. Un écart dans une procédure n'engage pas la sécurité", assure Alain Krakovitch. "Si on était face à des audits qui sans arrêt marquaient "zéro défaut, tout va bien", on se poserait des questions. C'est normal qu'il y ait des écarts. L'important est qu'ils soient identifiés puis rectifiés." Chacun des 103 établissements en charge de l'infrastructure fait l'objet d'un audit tous les deux ans.
Après l'accident de Brétigny-sur-Orge en juillet 2013, le Bureau d'enquête sur les accidents de transport terrestre (BEA-TT) avait mis en cause les règles de maintenance de la SNCF.  Un an après, des cérémonies ont lieu samedi 12 juillet à Brétigny-sur-Orge en hommage aux sept morts et aux dizaines de blessés.

AFP

Mardi 15 Juillet 2014



Lu 111 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse