SNCM : Alain Vidalies dément toute pression de l'État


Le secrétaire d'État aux Transports, Alain Vidalies, dément les affirmations des administrateurs judiciaires de la SNCM selon lesquelles l'État exercerait des pressions pour obtenir une liquidation de la compagnie maritime, actuellement en redressement judiciaire.


L'État a toujours souhaité la reprise de la SNCM © Franck André
L'État a toujours souhaité la reprise de la SNCM © Franck André
Alain Vidalies a démenti samedi 25 avril toute pression de l'État en faveur d'une liquidation judiciaire de la SNCM. "C'est une interprétation totalement erronée, sans fondement, de ce qu'est la position de l'État, aussi bien du gouvernement que de l'État actionnaire", a-t-il déclaré. Transdev, actionnaire majoritaire de la compagnie placée en redressement le 28 novembre dernier, et filiale de la Caisse des dépôts et de Veolia, a aussi évoqué "des contre-vérités" vendredi 24 avril.

Surinterprétation d'arguties juridiques

"L'État a toujours souhaité la reprise de la SNCM et le sauvetage d'un maximum d'emplois", a assuré Alain Vidalies, évoquant "la surinterprétation d'arguties juridiques" de la part des deux administrateurs judiciaires. Selon lui, l'autre objectif de l'État est de mettre en place, "pour ceux qui ne garderaient malheureusement pas leur emploi, un plan social exemplaire". "Le dossier rencontre des difficultés qui n'étaient pas maîtrisables par le gouvernement", a-t-il toutefois reconnu.

"La liquidation est une question qui se posera après la reprise"


La SNCM, qui compte 1.500 salariés en CDI, a en effet vu sa délégation de service public (DSP) de la desserte entre la Corse et le continent être annulée par la tribunal administratif de Bastia le 7 avril. Et l'incertitude qui continue de régner autour des 440 millions d'euros d'aides publiques indûment perçues par la SNCM, selon la Commission européenne, freinent également les repreneurs. Alors que le tribunal de commerce de Marseille devait examiner les trois offres de reprise de la SNCM, le procureur de la République a créé la surprise mercredi 22 avril en demandant la prolongation du redressement judiciaire pour remettre à plat le dossier, jugeant les offres "insatisfaisantes".
Dans un courrier envoyé jeudi 23 avril, les administrateurs judiciaires de la SNCM ont évoqué une "exigence, sans précédent en France" de la part des avocats de l'État, de Transdev et de Veolia, qui selon eux leur ont signifié par écrit qu'ils ne financeraient le plan de sauvegarde de l'emploi que sous réserve de la conversion préalable du placement judiciaire en liquidation. "Tout ça est totalement faux puisque la question de la liquidation est une question qui se posera après la reprise", a affirmé le secrétaire d'État aux Transports. "Une fois que cette cession, que j'appelle de mes vœux, aura été prononcée par le tribunal de commerce et que le plan social, pour lequel les actionnaires apportent 85 millions d'euros, aura été mis en place, alors il faudra liquider une coquille vide puisqu'il n'y aura pas d'activité pour la SNCM", a-t-il souligné.

AFP

Lundi 27 Avril 2015



Lu 98 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse