SNCM : Stef pourrait déposer une offre


Stef, maison mère de La Méridionale, a demandé au tribunal de commerce de Marseille de repousser sa décision sur la reprise de la SNCM, et pourrait formuler une offre de rachat.


© Franck André
© Franck André
Concernant la SNCM, le groupe Stef demande au tribunal de reporter sa décision, et pourrait déposer une offre, a-t-on appris vendredi 5 juin de source proche du dossier. Dans un courrier transmis lundi 1er juin au président du tribunal de commerce de Marseille, le groupe de logistique plaide "pour un renvoi à fin septembre en estimant qu'aucun des projets proposés ne permet d'envisager l'avenir de manière pérenne". Le tribunal doit choisir, le 10 juin, le repreneur de la SNCM, mise en redressement judiciaire à la fin 2014. Trois offres ont été déposées.
La Méridionale partage avec la SNCM le contrat de délégation de service public (DSP) entre la Corse et le continent. La Commission européenne avait prévenu, début mai, que cette DSP ne pouvait être transmise à un quelconque repreneur. Ainsi, après la "disparition" de la SNCM, La Méridionale serait tenue de reprendre sa partie, qu'elle "sous-déléguerait" au repreneur.

"La décision est entre les mains du tribunal de commerce de Marseille"


Stef estime que sa compagnie maritime "se retrouve placée au centre de la problématique et devient un élément incontournable, et potentiellement le bouc émissaire désigné à l'avance d'une éventuelle liquidation annoncée de son partenaire si aucun projet ne devait aboutir". Aussi, le groupe de logistique explique-t-il avoir "décidé d'intervenir pour jouer le rôle de facilitateur". Il envisage de déposer une offre, qui concernerait "les secteurs Corse et Maghreb", et "se propose de reprendre 600 navigants en CDI et 200 sédentaires. Le prix proposé sera entre 15 et 20 millions d'euros". Stef estime toutefois que "la construction d'une solution de cette nature n'a de sens qu'à la condition que le tribunal de commerce accepte de considérer les offres actuelles comme infructueuses, et de renvoyer à la seconde quinzaine de septembre (c'est-à-dire après la saison d'été) sa décision".
Un porte-parole du groupe a fait état d'un "document de travail interne élaboré par le groupe Stef et La Méridionale suite à l'audience du 27 mai" : "Nous sommes inquiets sur les offres présentées à l'audience", qui ne présentent "pas les gages de pérennité sociale, industrielle et économique". "La décision est entre les mains du tribunal de commerce de Marseille et lui seul. Néanmoins, nous réfléchissons à toute solution alternative sauf la liquidation, pour autant que la décision judiciaire le permette", a-t-il encore indiqué.

AFP

Lundi 8 Juin 2015



Lu 110 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse