SNCM : Transdev provoque le redressement judiciaire


La société Transdev a annoncé vendredi 31 octobre avoir demandé à la SNCM, dont elle est actionnaire majoritaire, de rembourser les prêts qu'elle lui avait octroyés, ce qui devrait lancer le processus de redressement judiciaire, indispensable selon les actionnaires.


© SNCM
© SNCM
"Afin de créer les conditions de ce redressement judiciaire, et comme il l'avait annoncé lors de la dernière réunion de la médiation, Transdev a rendu exigibles ses créances détenues sur la SNCM, à effet du 3 novembre", a annoncé l'actionnaire principal vendredi 31 octobre à l'issue d'un conseil de surveillance à Paris. Cette demande enclenche le redressement judiciaire, la SNCM n'étant pas en mesure de rembourser ces prêts. Transdev précise que cette procédure "vise à empêcher la disparition pure et simple de la SNCM et de l'ensemble de ses activités et ses emplois", et doit permettre "d'identifier une solution pérenne permettant de lever l'hypothèque des demandes de remboursement de l'Union européenne, tout en préservant la délégation de service public" entre la Corse et le continent.

"Il y a 35 millions d'euros de liquidités"


Le moratoire de sortie de grève signé en juillet stipulait que la compagnie maritime ne pouvait pas être placée en redressement judiciaire jusqu'au 31 octobre. Mais pour les actionnaires - dont l'État - et la direction de la SNCM, seule cette solution peut permettre d'éponger le passif financier de la SNCM et l'affranchir des condamnations de Bruxelles à rembourser des centaines de millions d'euros d'aides de l'État jugées illégales. Ainsi, le placement en redressement judiciaire de la compagnie maritime en difficultés "doit permettre qu'un appel d'offres soit conduit par le tribunal, qu'un repreneur, qui devra être agréé par la Collectivité territoriale de Corse, soit identifié, et qu’un accord soit trouvé avec la Commission européenne", souligne Transdev.
L'actionnaire estime "primordial que cet accord puisse intervenir rapidement et en tout état de cause, dans des délais compatibles avec la nécessité de préserver la saison 2015". Les sommes qui doivent être remboursées par la SNCM "pourront être mises à disposition des organes de la procédure dans le cadre du redressement judiciaire", a encore précisé Transdev.
Pour Pierre Maupoint de Vandeul, délégué CFE-CGC, "les actionnaires placent la compagnie en cessation de paiement artificiel, alors qu'il y a 35 millions d'euros de liquidités". "Nous n'avons pas eu plus de garanties données sur le volet social", a-t-il ajouté, soulignant qu'"il appartiendra au président du tribunal de commerce d'analyser la situation". Un comité d'entreprise, qui avait été suspendu mercredi 29 octobre, doit reprendre lundi 3 novembre à Marseille.

AFP

Vendredi 31 Octobre 2014



Lu 182 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 16:05 Le multimodal et le GNL récompensés par BP2S

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:42 L'ENSM vote un budget de transition


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse