SNCM : décision le 14 novembre sur la cessation de paiement



La SNCM a déposé son bilan il y a une semaine © Franck André
La SNCM a déposé son bilan il y a une semaine © Franck André
Le tribunal de commerce de Marseille rendra vendredi 14 novembre sa décision sur la cessation de paiement de la SNCM. Le tribunal tenait sa première audience mercredi 12 novembre à huis clos, au cours de laquelle il a entendu le président du directoire de la compagnie maritime, Olivier Diehl, et les avocats du comité d'entreprise, et à laquelle assistaient des représentants du personnel. Le tribunal peut ne pas reconnaître la cessation de paiement, auquel cas, aucune procédure ne sera ouverte. Sinon, il peut placer la société en redressement judiciaire ou alors prononcer la liquidation judiciaire. "La demande de nos avocats a été de réfuter la cessation de paiement", a indiqué à la sortie de l'audience Dominique Broquier, une représentante du CE. "Nous avons expliqué la situation de la SNCM, ses difficultés, et les motivations de notre demande de mise en redressement judiciaire", a déclaré Olivier Diehl. Transdev, principale actionnaire de la SNCM, a demandé début novembre à sa filiale de rembourser de manière anticipée 103 millions d'euros de prêts qu'elle lui avait accordés, et Veolia (coactionnaire de Transdev), 14 millions. Ces demandes de remboursement avaient pour seul but de provoquer la cessation de paiement de la compagnie qui ne possède pas ces liquidités. "C'est surprenant qu'un actionnaire majoritaire puisse réclamer des prêts octroyés quand on en avait besoin. Ce qui a été aussi soulevé par le procureur", a souligné Dominique Broquier. "Le procureur aussi a décelé des paradoxes dans ce dossier", a-t-elle souligné, même si le parquet a également constaté "l'état de trésorerie actuel", qui "met l'entreprise dans un situation assez inconfortable", selon elle. De nombreux salariés, dont environ 200 s'étaient rassemblés devant le tribunal de commerce pendant l'audience, craignent, eux, au mieux une "boucherie sociale" et au pire, la liquidation pure et simple de la société en quelques mois. Interrogé sur cette possibilité, Olivier Diehl a répondu : "C'est toujours un risque. Je pense qu'il vaut mieux chercher à aller le plus rapidement possible pour trouver des solutions, plutôt que d'attendre d'être face au mur". "Il y a des repreneurs, nous discutons. Il y a d'autres touches, des touches nouvelles, donc nous pensons que nous pourrons amener des dossiers solides auprès du tribunal", a-t-il ajouté. Le tribunal de commerce se prononcera aussi vendredi 14 novembre sur la nomination ou pas d’un juge-enquêteur.

AFP

Jeudi 13 Novembre 2014



Lu 66 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse