SNCM : des difficultés "aplanies" avec la Commission européenne



Le tribunal de commerce de Marseille doit se prononcer le 22 avril sur la SNCM © Franck André
Le tribunal de commerce de Marseille doit se prononcer le 22 avril sur la SNCM © Franck André
Les discussions avec la Commission européenne, sur l'avenir de la SNCM, "n'ont pas abouti mais beaucoup de difficultés ont été aplanies", a déclaré mercredi 1er avril Jérôme Nanty, secrétaire général de l'actionnaire principal de la compagnie maritime, lors de la présentation des résultats de Transdev. Bruxelles réclame à la SNCM, placée en redressement judiciaire, le remboursement d'aides d'État jugées illégales, qui "atteignent aujourd'hui, intérêts compris, un montant légèrement inférieur à 600 millions d'euros", a-t-il précisé, estimant qu'à cette "difficulté circonstancielle", s'ajoute une "difficulté chronique", puisque l'exploitation de la SNCM est "déficitaire depuis 2001, sauf en 2008". Trois repreneurs ont déposé une offre de reprise, prévoyant des suppressions de postes : l'ex-directeur du port de Marseille Christian Garin, l'entrepreneur corse Patrick Rocca et le groupe Baja Ferries de Daniel Berrebi. Le tribunal de commerce de Marseille doit se prononcer le 22 avril. Transdev a annoncé sa participation au plan de sauvegarde de l'emploi (PSE), qui devrait s'inspirer de celui mis en place pour SeaFrance : une indemnité supra légale de 22.000 euros par personne, ainsi que 14.000 euros "au titre de l'accompagnement social", a précisé Jérôme Nanty. Il a indiqué que le montant de leur contribution financière, dans le cadre du PSE en cours de négociation, est soumis "à un protocole transactionnel qui permette de régler définitivement le sort de Transdev dans cette affaire", et lui permette de se désengager de la SNCM, comme il le souhaite depuis plusieurs années. Par ailleurs, le tribunal administratif de Bastia doit rendre sa décision jeudi, au sujet de la délégation de service public (DSP) maritime Corse-continent attribuée aux compagnies SNCM et Méridionale par la Collectivité territoriale de Corse (CTC) pour la période 2010-2015. Le rapporteur public a conclu à l'annulation de cette DSP. Pour Jérôme Nanty, "ça renvoie la balle dans le camp des repreneurs potentiels, c'est à eux de savoir s'ils maintiennent ou non leur offre et, s'ils la maintiennent, s'ils la modifient ou pas". "Moi je fais le constat que deux d'entre eux se sont très clairement prononcés sur le fait qu'ils maintiendraient leur offre quelle que soit la décision du tribunal, et que le troisième donne le sentiment de rester extrêmement motivé", a-t-il ajouté.

AFP

Vendredi 3 Avril 2015



Lu 158 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse