SNCM : le plan de sauvetage prévoit de supprimer 600 postes


L'État et Veolia, les deux actionnaires principaux de la SNCM, se sont entendus sur un plan de sauvetage qui prévoit la suppression de 600 postes et des investissements dans la flotte de la compagnie maritime.


© Franck André
© Franck André
Le plan de sauvetage de la SNCM prévoit la suppression de 600 postes. Ce plan, présenté ce jeudi 20 juin en conseil de surveillance, ne prévoit "pas de licenciements secs", mais des départs anticipés, des non-renouvellements de CDD et des départs volontaires, selon le ministère des Transports. Une source proche du dossier a confirmé ce chiffre de 600 emplois à temps plein mais précisé qu'en raison des temps partiels il devrait affecter environ 800 des 2.000 employés de la compagnie de ferries, soit 40 % des effectifs.

Renouvellement de quatre ferries

Le plan prévoit également le renouvellement des ferries de la compagnie, selon le ministère. Deux de ses sept navires doivent être renouvellés à court terme, ainsi que deux autres à moyen terme. Mais Veolia n'a pas l'intention de participer au financement, selon une source proche du dossier.
Cette annonce intervient alors que le conseil de surveillance de la compagnie a eu lieu jeudi à 14 h 30. Il a réuni les principaux actionnaires de la SNCM, qui traverse une crise sans précédent. Déficitaire (avec une perte d'exploitation de 14 millions d'euros en 2012), la SNCM est notamment exposée au non-renouvellement et à la réduction de 40 % de la délégation de service public reliant la Corse au continent. Elle est également sous la menace d'une décision de justice européenne : Bruxelles lui demande de rembourser 200 millions d'aides publiques de l'État. La compagnie est actuellement majoritairement (66 %) détenue par Transdev, la coentreprise de transport de la Caisse des dépôts (CDC) et de Veolia Environnement, ainsi que par l'État (25 %) et le personnel (9 %). Mais Veolia doit grimper à 100 % du capital dans le cadre d'un accord qui doit être finalisé cet été.

AFP

Jeudi 20 Juin 2013



Lu 149 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse