SNCM : "un message très négatif de Bruxelles"



© Franck André
© Franck André
Les élus locaux, qui ont rencontré jeudi 4 décembre le secrétaire d'État aux Transports, Alain Vidalies, ont reçu "un message très négatif de Bruxelles" à propos du dossier de la SNCM, a indiqué vendredi 5 décembre le président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Michel Vauzelle. "Comme nous le redoutions, c’est un message très négatif de Bruxelles que nous a transmis le secrétaire d’État aux Transports à propos du dossier de la SNCM", a indiqué Michel Vauzelle, qui était représenté jeudi 4 décembre par son vice-président délégué au développement économique. "Le secrétaire d’État s’est montré en effet plus que pessimiste quant à la transmissibilité de la délégation de service public (pour la desserte de la Corse, attribuée à la SNCM et à La Méridionale jusqu'en 2022, NDLR) à un éventuel repreneur. Malgré ses efforts, la négociation avec les commissaires européens n’a pas abouti", poursuit l'élu. La SNCM a été déclarée en cessation de paiement et placée en redressement judiciaire, après que l'actionnaire majoritaire Transdev (66 % des parts) a volontairement provoqué le dépôt de bilan de la compagnie en exigeant le remboursement immédiat de créances que la SNCM n'était pas en mesure d'honorer. La SNCM, qui compte 2.000 salariés dont 1.500 salariés en CDI, a été placée en redressement judiciaire pour une durée de six mois avec une audience d'étape prévue le 7 janvier. Selon la direction actuelle, le "périmètre à l'équilibre" se situerait entre 800 et 1.000 emplois, à condition de conserver la DSP. "Dans ces conditions, nous devons tous interpeller avec vigueur les responsables de la Commission européenne sur la gravité des conséquences d’une analyse qui condamnerait la SNCM à la liquidation judiciaire. Quel opérateur pourrait se déclarer devant le tribunal de commerce pour une reprise de la compagnie sans cette garantie ?", s'interroge Michel Vauzelle, qui demande à rencontrer les commissaires européens concernés par le dossier.

AFP

Lundi 8 Décembre 2014



Lu 83 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:01 Marseille-Lyon : un avenir en commun


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse