SNCM : une société d'économie mixte comme solution d'avenir ?


L'idée d'une "société d'économie mixte" a été évoquée pour tenter de relancer la SNCM au cours d'une réunion entre des élus locaux et le ministre des Transports, quelques heures avant un Conseil de surveillance de la compagnie.


La SNCM est l'un des enjeux de la prochaine élection municipale à Marseille © Franck André
La SNCM est l'un des enjeux de la prochaine élection municipale à Marseille © Franck André

Le président du conseil exécutif de Corse, Paul Giacobbi a soulevé l'idée d'une "société d'économie mixte" pour régler les problèmes de la SNCM, à l'occasion d'une réunion qui s'est tenue mercredi 22 janvier entre des élus locaux et le ministre des Transports. "J'ai proposé de discuter d'une SEM ou une société publique locale qui pourrait louer les navires à la SNCM", a-t-il déclaré.

 


"La loi interdit à une collectivité d'être actionnaire d'une société privée"


Au cours de cet entretien, plusieurs responsables politiques ont réitéré leur volonté de s'engager auprès de la SNCM, mais dans la mesure où "la loi interdit à une collectivité territoriale d'être actionnaire d'une société privée, ces solutions ne sont ni légales ni possibles, donc il faudra bien discuter d'une SEM", a ajouté Paul Giacobbi.
Le président (PS) du Conseil général des Bouches-du-Rhône Jean-Noël Guérini a proposé que son département "entre au conseil de surveillance et pourquoi pas demain au capital". De son côté, le candidat socialiste à la mairie de Marseille, Patrick Mennucci, a fait savoir que "la ville de Marseille et le Conseil général ne seraient pas opposés à une entrée symbolique et gratuite dans le capital" de la SNCM, insistant bien sur son caractère "symbolique". De plus, "chacun s'est exprimé pour exiger que Veolia prenne enfin ses responsabilités", a-t-il affirmé.
Face aux difficultés de la compagnie, Veolia souhaiterait sortir de l'affaire et serait même favorable à un dépôt de bilan de la SNCM.

Lancement du plan de redressement

Le ministère des Transports a précisé que trois sujets ont été abordés : l'examen du relevé de décisions prises lors de la réunion avec les syndicats le 8 janvier, une éventuelle participation des collectivités au financement des navires et les possibilités reclassement dans les collectivités des salariés qui seront licenciés dans le cadre du plan de redressement. Il prévoit la suppression de 500 emplois sur deux ans et a été validé par les actionnaires et les salariés.
Le conseil de surveillance de la SNCM devait se réunir mercredi après-midi, pour la première fois à Marseille, à quelques mois d'élections municipales dont la SNCM sera l'un des principaux enjeux dans la deuxième ville de France. Les syndicats de salariés en attendent notamment des précisions sur le lancement du plan de redressement, l'augmentation du temps de travail et un renouvellement de la flotte avec la commande de quatre navires. Selon une source proche du dossier, le plan de départs volontaires, dont le coût est chiffré à 45 millions d'euros, a commencé.

AFP

Mercredi 22 Janvier 2014



Lu 28 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:01 Marseille-Lyon : un avenir en commun


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse