STX inquiet pour le financement du navire de Britanny Ferries


STX France se dit inquiets de l'issue de la commande par la Brittany Ferries d'un navire propulsé au GNL, alors que la compagnie bretonne n'aurait toujours pas bouclé le financement de son projet.


Le chantier nazairien ne peut bousculer un calendrier bien fourni avec notamment deux paquebots pour MSC en attente © STX France
Le chantier nazairien ne peut bousculer un calendrier bien fourni avec notamment deux paquebots pour MSC en attente © STX France

Le directeur général de STX France, Laurent Castaing, a reconnu avoir "quelques inquiétudes" au sujet de la dernière commande de Brittany Ferries. "Aujourd'hui, le financement n'est pas totalement bouclé et il faut absolument que ce dossier débouche dans les jours qui viennent", a-t-il expliqué le 26 juin.

Le calendrier est serré

L'armement basé à Roscoff a annoncé en janvier la commande aux chantiers STX France, pour 270 millions d'euros, de l'un des plus grands ferries au monde fonctionnant au gaz naturel liquéfié (GNL). La livraison du navire avait été annoncée pour fin 2016. Désigné sous le nom de code Pegasis (pour Power efficient gas innovative ship), celui-ci, long de 210 mètres, doit être l'un des trois plus grands navires fonctionnant au gaz naturel liquéfié au monde.
"Il y a un calendrier : le bateau pour Brittany Ferries est prévu pour être construit avant le paquebot pour MSC", a assuré le directeur des chantiers navals nazairiens. MSC Croisières a également choisi, en mars, STX France pour construire ses deux prochains paquebots, un investissement de 1,5 milliard d'euros. Le début de la construction est prévu à l'automne 2015.
"Nous ne pourrons pas retarder le bateau pour MSC, donc nous ne pourrons pas retarder le bateau pour Brittany Ferries", a assuré Laurent Castaing, laissant entendre que si la compagnie bretonne ne parvenait pas à boucler d'ici quelques jours le financement de son navire, celui-ci ne verrait pas le jour selon le calendrier initialement annoncé. "Il faut voir ce que sera la situation dans quelques jours et ce que le client décidera", a ajouté le patron des chantiers navals. Brittany Ferries a fait savoir qu'elle ne ferait aucun commentaire sur le sujet.


AFP

Vendredi 27 Juin 2014



Lu 223 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse