Saône : une première synthèse des études attendue


La révision tous les cinq ans des projets d'infrastructures proposée par la commission Mobilité 21 et l'Europe, à travers la création d'un réseau central de transport, pourrait infléchir le calendrier pour la réalisation de la liaison Saône-Moselle/Saône-Rhin. Dans cette perspective, l'association Seine-Moselle-Rhône en assemblée générale à Marseille demande l'achèvement des études préparatoires lancées.


André Rossinot, président de l'association Seine-Moselle-Rhône © Association Seine-Moselle-Rhône
André Rossinot, président de l'association Seine-Moselle-Rhône © Association Seine-Moselle-Rhône
La commission Mobilité 21 a classé la liaison Saône-Moselle/Saône-Rhin parmi les projets à "Horizons plus lointains", soit d'ici 2050. Cette décision a abouti à la suspension des études associées à la procédure de débat public programmé initialement... en 2012 par la loi Grenelle I. Après une période légitime de déception, les membres de l'association Seine-Moselle-Rhône rappellent leur attachement à voir les études, laissées inachevées, être finalisées et partagées avec les territoires concernés. En particulier la Lorraine, l'Alsace, la Franche-Comté, la Bourgogne, Rhône-Alpes et Paca ainsi que le Grand Port maritime de Marseille qui ont participé à leur financement sous la maîtrise d'ouvrage de Voies navigables de France. Par la voix de son directeur général délégué, Pascal Girardot, VNF a répondu favorablement à cette demande tout en précisant que les évaluations socio-économiques n'étaient pas achevées ni les simulations de trafic. Le budget nécessaire pour boucler ce travail s'élèverait à quelques centaines de milliers d'euros. Aussi dans l'immédiat, le gestionnaire d'infrastructures fluviales réfléchit-il à la réalisation d'une première synthèse tandis que les études manquantes pourraient être finalisées et financées dans le cadre du corridor multimodal européen n° 9 "Mer du Nord-Méditerranée".

Raisons d'espérer avant 2050

Deux motifs justifient aussi la poursuite des études de la liaison Saône-Moselle/Saône-Rhin. Rappelé par Louis Nègre, sénateur-maire de Cagnes-sur-Mer et coprésident de TDIE, "la commission Mobilité 21 a demandé un réexamen de l'ensemble des dossiers tous les cinq ans" laissant penser qu'un classement "à horizons plus lointains" pouvait évoluer.

"Liaison inscrite au réseau central européen à réaliser d'ici 2030"


De son côté, Didier Léandri, président délégué général du Comité des armateurs fluviaux (CAF), souligne que le projet a pour objectif l'interconnexion de deux bassins de navigation européens stratégiques. À ce titre, "il fait partie des projets retenus par la Commission européenne pour le réseau central de transport à réaliser d'ici 2030".

Dessertes fluviales phocéennes

Un second volet de l'assemblée générale de l'association Seine-Moselle-Rhône était consacré à la desserte fluviale du port de Marseille-Fos. Lors des débats, son président, André Rossinot, a encouragé l'initiative Medlink Ports. Il a également insisté sur deux mesures de nature à favoriser l'essor des trafics par voie d'eau : "la mutualisation des coûts de manutention (THC) dans les ports maritimes français et le projet d'accès fluvial direct à la darse 2 de Fos 2XL". Si le financement de cet aménagement est déjà acquis, selon Jean-Claude Terrier du GPMM, "sa mise en chantier est ralentie en raison de contraintes environnementales". Un arbitrage de l'État sur le dossier serait le bienvenu.

Érick Demangeon

Jeudi 16 Janvier 2014



Lu 284 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 14:12 Port de Lyon : le fer porte la croissance


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse