Schlumberger et Cameron vont fusionner


Schlumberger va acquérir l'équipementier américain Cameron, dernière fusion en date dans un secteur bousculé par la chute du cours du brut.


Schlumberger et Cameron annoncent un chiffre d'affaires combiné de 59 milliards de dollars © Schlumberger
Schlumberger et Cameron annoncent un chiffre d'affaires combiné de 59 milliards de dollars © Schlumberger
Schlumberger, a annoncé l'acquisition de Cameron pour 14,8 milliards de dollars (près de 13 milliards d'euros). La reprise par le numéro un mondial du secteur parapétrolier de l'équipementier américain se réalise dans un contexte difficile pour le secteur. "Le moment choisi pour cette transaction permettra à la société issue du rapprochement d'être positionnée de façon optimale lorsque le marché rebondira", a affirmé Paal Kibsgaard, PDG de Schlumberger.
Cameron est essentiellement un groupe industriel, qui fabrique des vannes et des systèmes de contrôle des flux pour l'industrie pétrolière, alors que Schlumberger est surtout présent dans les services, avec des technologies destinées au forage de puits pétrolier ou à la construction de plateformes.

Réduction des investissements

L'opération créera une société présente sur l'ensemble des systèmes de forage et de production d'hydrocarbures, avec un chiffre d'affaires combiné de 59 milliards de dollars, affirment les deux groupes.
"Avec le niveau plus faible des prix du pétrole, les sociétés de services pétroliers qui proposent des technologies innovantes et une plus grande intégration, tout en améliorant l'efficacité – une demande croissante de la part de nos clients –, auront une performance meilleure que la moyenne du marché", analyse Paal Kibsgaard.
Les cours du pétrole ont perdu 60 % entre juin 2014 et janvier 2015 avant de se redresser quelque peu. Mais depuis juillet, ils chutent à nouveau, plombés par une offre surabondante et les craintes concernant la croissance des économies émergentes.
Dans ce contexte, les compagnies pétrolières taillent dans leurs investissements, en reportant de nombreux projets d'exploration. Elles cherchent aussi à réduire les prix de leurs fournisseurs, qui s'étaient envolés ces dernières années, en particulier dans le secteur du forage offshore.

Amélie Baubeau

Jeudi 27 Août 2015



Lu 127 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 25 Octobre 2016 - 14:43 Le Club Pays Entreprise fête ses 20 ans


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse