SeaFrance : la CFDT lance la procédure de radiation


La CFDT a enclenché jeudi 19 janvier la procédure de radiation de son syndicat local Maritime Nord, constitué majoritairement de salariés de SeaFrance, en faisant état d'une "accumulation de faits" qui lui "portent gravement atteinte".


© ÉRIC HOURI
© ÉRIC HOURI
Réunie en bureau national jeudi, la CFDT, qui avait déjà vigoureusement désavoué la section de SeaFrance, a annoncé en fin de journée la décision, prise à l'unanimité. Cette procédure "est la conséquence de l'accumulation de faits et événements qui portent gravement atteinte à la CFDT prise dans son ensemble, à ses militants et adhérents", et sont "contraires aux valeurs et objectifs" du syndicat, a fait valoir la confédération de François Chérèque. La CFDT reproche aussi aux militants de SeaFrance, dont la liquidation a été prononcée le 9 janvier, leur "refus d'examiner toutes les solutions permettant de sauvegarder un maximum d'emplois" de la dernière compagnie française à relier Calais et Douvres. "Le syndicat Maritime Nord CFDT ne s'est pas mis en situation de préserver l'intérêt des salariés et des adhérents de cette entreprise et a fait porter l'échec de la sauvegarde des emplois à SeaFrance sur toute la CFDT", souligne la confédération. Le lancement de cette procédure est la première étape statutaire avant la désaffiliation du syndicat CFDT Maritime Nord, fort d'environ un millier d'adhérents dont environ 70 % de la section SeaFrance. La procédure de radiation, fait rare, devrait s'étaler sur plusieurs semaines.
Par ailleurs, les syndicats de SeaFrance ont refusé jeudi le plan de sauvegarde de l'emploi proposé par la SNCF, jugeant "minables" les indemnités proposées, ce qui a provoqué une suspension - jusqu'à ce lundi 23 janvier - du comité d'entreprise qui y était consacré. Cette annonce est intervenue après plus de sept heures de négociations à Calais. "Une demande de suspension a été faite de façon unanime par tous les élus, qui n'ont pas accepté les conditions proposées", a indiqué le liquidateur de la compagnie, Me Stéphane Gorrias. Le comité d'entreprise doit reprendre le 23 janvier à 10 h 30 à Paris.

Anne-Sophie Labadie

Vendredi 20 Janvier 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse