SeaFrance reprend la mer sous le nom "My Ferry Link"


Les navires de la compagnie de ferries SeaFrance, placée en liquidation en janvier, rachetés depuis par Eurotunnel, reprendront la mer en août sous le nom "My Ferry Link", a indiqué samedi 14 juillet le directeur de la nouvelle société d'exploitation.


© Éric Houri
© Éric Houri
Les navires SeaFrance reprendront la mer en août sous le nom "My Ferry Link". Les trois navires - le "Berlioz", le "Rodin" et le "Nord-Pas-de-Calais" - sont arrivés mercredi 11 juillet à Dunkerque pour une révision technique. "Ils devraient pouvoir reprendre la mer aux alentours de la mi-août en fonction des délais de maintenance", a indiqué Jean-Michel Giguet, le directeur de la nouvelle société d'exploitation des navires, constituée en coopérative ouvrière (Scop) et issue des anciens salariés de SeaFrance.

"Le "Nord-Pas-de-Calais", destiné au fret, fera trois rotations par jour"


La nouvelle compagnie opérera sous le nom de "My Ferry Link", a ajouté M. Giguet, expliquant avoir choisi un nom à consonance britannique "tout simplement parce que la majorité de la clientèle du trafic transmanche est originaire de Grande-Bretagne". En revanche, le nouveau logo de la compagnie sera bleu, blanc et rouge, "en référence au drapeau français". "Il était logique d'avoir un nouveau nom, dans la mesure où il s'agit d'une compagnie toute nouvelle, avec une nouvelle direction, de nouvelles ambitions et une nouvelle qualité de service", a expliqué un porte-parole d'Eurotunnel. La nouvelle compagnie souhaite mettre en avant une qualité "french touch" avec notamment une restauration de qualité et de nombreux bars à bord. "Il ne s'agira en aucun cas de faire du low-cost", a assuré une source proche du dossier.

Objectif : 8 % de parts de marché

"My Ferry Link" vise un objectif d'environ 8 % de parts de marché avec ses trois navires alors que SeaFrance en réalisait 18 % avec le double de navires. La traversée entre la France et la Grande-Bretagne devrait coûter "en moyenne autour de 50-55 euros", a précisé M. Giguet. Le "Berlioz" et le "Rodin", qui assureront le transport des passagers, effectueront quatre rotations complètes par jour, tandis que le "Nord-Pas-de-Calais", destiné au fret, en fera trois.
Concernant le recrutement, "près de 120 personnes ont déjà été embauchées", a ajouté le nouveau directeur. L'objectif reste toujours de parvenir à environ 520 salariés en France et 70 au Royaume-Uni, avec en priorité l'embauche d'anciens personnels de SeaFrance, a-t-il souligné.

AFP

Lundi 16 Juillet 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse