Seadrill fait mieux qu'attendu sur fond d'activité en hausse


Le groupe de forages pétroliers en mer Seadrill a présenté mardi 28 mai un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes sur fond d'activité en nette hausse grâce à l'entrée d'une nouvelle plate-forme dans sa flotte et au taux d'utilisation accru des installations existantes.


© Seadrill
© Seadrill
Au premier trimestre, le bénéfice net de Seadrill s'est élevé à 409 millions de dollars (316,7 millions d'euros) contre 416 millions il y a un an, mais bien plus que les 318,7 millions attendus par le consensus cité par Dow Jones Newswires. Ce léger recul du résultat est dû à des éléments financiers qui masquent une amélioration des performances en amont. Le résultat d'exploitation progresse ainsi de 21,1 %, à 552 millions de dollars, et le chiffre d'affaires de 16,6 %, à 1,27 milliard.

Un carnet de commandes étoffé

La progression est due à l'intégration dans sa flotte de la plate-forme semi-submersible West Eclipse, acquise fin 2012, et à une amélioration du taux d'utilisation des autres navires et plates-formes. Celui-ci a atteint 92 % pour les unités flottantes et 99 % pour les plates-formes auto-élévatrices (jack up). Sur fond de cours élevé du baril, les compagnies pétrolières ont intensifié leurs investissements pour prospecter et produire des hydrocarbures dans des eaux toujours plus profondes et toujours plus difficiles d'accès.
Selon Seadrill, les conditions sont réunies pour le versement de dividendes importants : prix de construction de nouvelles plates-formes toujours peu élevés, solides tarifs de location et carnet de commandes étoffé susceptible de gonfler encore dans les mois à venir. "Sur la base des activités opérationnelles jusqu'à présent au cours de ce trimestre, les actionnaires peuvent s'attendre à des résultats et dividendes élevés au deuxième trimestre", indique le groupe. Pour 2015, il table toujours sur un résultat brut d'exploitation (EBITDA) annuel de 4 milliards de dollars. Immatriculé aux Bermudes, mais coté à la Bourse d'Oslo, Seadrill est contrôlé par le milliardaire chypriote d'origine norvégienne John Fredriksen.

AFP

Mercredi 29 Mai 2013



Lu 151 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 25 Octobre 2016 - 14:43 Le Club Pays Entreprise fête ses 20 ans


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse