Ségolène Royal veut interdire les importations de gaz de schiste



Ségolène Royal a demandé des comptes à EDF et Engie © Ministère de l'Environnement
Ségolène Royal a demandé des comptes à EDF et Engie © Ministère de l'Environnement
Après l'opposition à la recherche dans le sous-sol français, la ministre de l’Énergie et de l'Environnement Ségolène Royal veut ouvrir un nouveau front contre le gaz de schiste et en interdire son importation sur le territoire français.
"Je vais examiner juridiquement la façon dont nous pouvons interdire l'importation de gaz de schiste" en France, a déclaré le 10 mai la ministre à l'Assemblée nationale, en réponse à une question de la député écologiste Cécile Duflot. Celle-ci l'interpellait sur les contrats passés par les deux groupes français EDF et Engie, dont l’État est actionnaire, avec le groupe américain Cheniere pour se fournir en gaz naturel liquéfié (GNL) produit aux États-Unis et dont une partie est issue de gisements de gaz de schiste.
"Il y a, c'est vrai, dans ces contrats que j'ai regardé de près (...) 40 % de gaz d'origine gaz de schiste", a indiqué Ségolène Royal. "Puisque la France interdit la fracturation hydraulique pour des raisons de protection de l'environnement, j'ai interrogé ces deux entreprises sur les raisons pour lesquelles elles n'avaient pas été vigilantes", lors de la passation de ces contrats, a ajouté la ministre.
Dans le détail, EDF a signé un accord avec une filiale de l'américain Cheniere Energy en 2014 pour la fourniture de 770.000 tonnes de GNL par an, pendant au moins vingt ans. À la signature du contrat, les premières livraisons avaient été prévues pour 2019. L'électricien français, aussi fournisseur de gaz, a signé en 2015 un autre contrat avec Cheniere pour des livraisons de GNL d'ici 2018. De son côté, Engie a signé en octobre 2015 un contrat également avec Cheniere pour la fourniture d'un maximum de 12 cargaisons de GNL par an, à partir de 2018.

Marie Heuclin

Mercredi 11 Mai 2016



Lu 467 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse