Seine-Nord Europe : élargir les enjeux aux ports maritimes


Par la voix de Frédéric Cuvillier, les pouvoirs publics semblent valider la réalisation du canal Seine-Nord Europe sur les bases du rapport Pauvros. Pour suivre ses propositions, le ministre délégué aux Transports, à la Mer et à la Pêche précise les étapes à mener en 2014. Parmi elles, il insiste sur l'optimisation du canal au-delà de son seul tracé en incluant les aménagements portuaires dans le cadre des CPER 2014-2020 en cours de négociation.


Frédéric Cuvillier, ministre délégué aux Transports, à la Mer et à la Pêche © Érick Demangeon
Frédéric Cuvillier, ministre délégué aux Transports, à la Mer et à la Pêche © Érick Demangeon
Suite à la mission de reconfiguration du canal Seine-Nord Europe, Frédéric Cuvillier est revenu jeudi 19 décembre sur les actions à mener au cours des prochains mois. Éligible au financement européen jusqu'à 40 %, l'une des priorités "est la mise en œuvre d'opérations d'accompagnement sur les bassins de la Seine, de l'Oise et du Nord-Pas-de-Calais dont certaines possèdent un intérêt propre indépendamment de la réalisation du canal". Dans ce cadre, le ministre appelle les préfets de région concernés à rechercher leur financement au travers des prochains CPER 2014-2020 en cours de négociation.

"L'accès direct fluvial à Port 2000 pourrait bénéficier d'un cofinancement européen à hauteur de 40 %"


"L'État via Voies navigables de France, s'associera à ces projets avec les collectivités locales". Par le biais des CPER, Frédéric Cuvillier estime à 500 millions d'euros les investissements possibles dans les projets complémentaires visant à optimiser l'impact du canal. Parmi ces opérations, l'accès direct fluvial à Port 2000 par une chatière et/ou une écluse pourrait bénéficier d'un cofinancement européen à hauteur de 40 % à condition que les négociations en cours sur les CPER flèchent cet aménagement comme une priorité...

Adaptation de la DUP

La mission de reconfiguration Pauvros propose une série d'aménagements sur le projet de canal initial avec un potentiel d'économies d'au moins 600 millions d'euros. Sans remettre en cause la déclaration d'utilité publique (DUP) actuelle, leur mise en œuvre impose néanmoins sa modification ainsi que des démarches respectant le Code de l'environnement. La durée de ces procédures est estimée entre douze et dix-huit mois. En parallèle, la forme de la société de projet chargée de la conduite des travaux suggérée dans le rapport Pauvros "est à étudier. À ce stade, elle peut être autonome ou rattachée à VNF". Aussi Frédéric Cuvillier annonce-t-il la création d'une mission administrative. En sus de la définition de la société de projet, cette dernière aura plusieurs objectifs : "Approfondir le montage du projet, apprécier les engagements financiers des collectivités territoriales via la conclusion d'un protocole d'intention de financement, et la recherche de financements complémentaires auprès de nos partenaires flamands et wallons notamment". Les conclusions de cette mission administrative sont attendues d'ici fin 2014 avec un rendu intermédiaire en vue du dépôt du dossier de subvention auprès de l'Union européenne.

Érick Demangeon

Vendredi 20 Décembre 2013



Lu 172 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 14:12 Port de Lyon : le fer porte la croissance


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse